Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'utopie des tablettes-PC d'HP

HP, se lance sur le marché des "hybrides", ces appareils mêlant tablettes et PC. La PDG, Meg Whitman, a en effet affirmé que ces appareils convertibles seraient au centre des efforts publicitaires de l'entreprise à l'occasion des fêtes de fin d'année. Un effort inutile ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'utopie des tablettes-PC d'HP
L'utopie des tablettes-PC d'HP

Meg Whitman, PDG d'HP, a expliqué lors de la conférence sur les résultats de la société que son entreprise allait miser sur les appareils hybrides, mêlant PC et tablettes, pour les fêtes de fin d'année.

Les fabricants de PC à l'assaut des "hybrides"

Selon elle, ces appareils hybrides "offrent le meilleur du PC et le meilleur de la tablette". Les fabricants d'ordinateurs tentent tous en effet de sauver une industrie en déclin. Les ventes de tablettes devraient d'ailleurs dépasser celles de PC en 2015, selon le cabinet IDC. Les industriels du secteur ont donc tenté une approche qui se dit innovante : mêler tablettes et PC dans un même appareil, dont les pièces peuvent se détacher ou pivoter pour utiliser l'une ou l'autre des fonctionnalités. Microsoft, Asus, Acer, Dell, Lenovo, Samsung, Sony, HP... toutes ces sociétés s'y essayent.

Selon Meg Whitman, cette catégorie d'appareils sera déterminante pour l'avenir d'HP. L'entreprise a lancé le Pavilion x2 sous Windows 8, un modèle de milieu de gamme ainsi qu'une tablette-PC haut de gamme, le Spectre x2, qui fonctionnent avec des processeurs d'Intel, dont la partie écran se détache. La tablette EliteBook Revolve 810, elle, permet de tourner l'écran, sans le détacher.

"Il est trop tôt pour savoir quelle sera la demande en convertibles, si ce sera plutôt une demande commerciale ou consommateurs. Nous avons beaucoup de modèles convertibles mais nos concurrents aussi. On ne saura qu'après Noël", estime Meg Whitman.

Un pari risqué

Quel potentiel pour ces appareils ? Pour certains, le succès des "hybrides" en général, toutes marques confondues, est impossible. CNN Money affirmait au début de l'année, "l'appareil hybride mythique que nous avons tous en tête pourrait ne pas exister car c'est bien cela : un mythe."

Les problèmes de durée de vie de la batterie, de puissance des processeurs, et surtout le design, font obstacle au succès de ces appareils. Combiner les fonctionnalités d'un PC avec une sensation "tablette", produit des résultats parfois assez étranges, pas vraiment facile d'accès pour l'utilisateur, et des appareils trop lourds pour être utilisés comme tablettes, contrairement à ce qu'affirme la démonstration du Revolve 810 d'HP. La taille de l'appareil pose aussi problème, et les différences de proportions de l'écran entre tablettes et PC sont difficiles à combiner. Le ratio 16:9, utilisé notamment sur le Revolve d'HP, peut s'avérer inconfortable, tandis que le leader des tablettes, l'iPad d'Apple, fonctionne avec un ratio d'affichage 4:3.

Par ailleurs, HP se heurte à une forte concurrence, et notamment celle des géants déjà bien implanté sur le marché des tablettes pures comme Samsung. En effet, le coréen a lancé sa propre tablette hybride, dont l'écran peut pivoter et glisser pour transformer l'appareil en un PC qui fonctionne sous Windows 8 et Android.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale