Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'UX design pour les applications d’entreprise : un levier clé de transformation digitale

Hier l’utilisateur s’adaptait aux applications qui lui étaient fournies. Désormais, ce sont les applications qui doivent être adaptées aux utilisateurs, centrées sur leurs besoins réels et leurs capacités : c’est ce que l’on appelle l’UX Design. Et dans ce domaine, les applications professionnelles sont à la traine. Comment rattraper ce retard et faire de l’UX Design une brique fondamentale de la transformation digitale des entreprises ?  L'analyse de Pascal Curtil, directeur d'agence GFI informatique.    

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'UX design pour les applications d’entreprise : un levier clé de transformation digitale
L'UX design pour les applications d’entreprise : un levier clé de transformation digitale © D.R.

Depuis quelques années, la dynamique d’innovation technologique et applicative s’est déplacée des entreprises vers les applications grand public. Alors que les foyers sont envahis de matériels innovants et intuitifs (smartphones, tablettes, montres connectées, apps, sites, objets connectés, etc.), les entreprises se contentent d’applications opérationnelles, sans se préoccuper de l’utilisateur qui doit s’adapter aux applications de saisie de masse, de back office, de gestion, de centres d’appel, etc.

Les applications d’entreprise doivent maintenant rattraper leur retard en matière d’expérience utilisateur en concevant une démarche UX Design innovante pour les collaborateurs et les directions, qui sera un point d’appui vers une transformation digitale réussie.

 

Le collaborateur est aussi un client exigeant

Une application sans considération de l’expérience utilisateur est globalement moins chère et plus rapide à produire. Cependant, une conception de ce type est aujourd’hui vouée à l’échec. Les nouvelles générations de collaborateurs Y et Z sont en quête de sens, et peut-être moins en capacité d’accepter des contraintes qu’ils jugent non indispensables.

La plus grande volatilité des collaborateurs à valeur ajoutée entraîne une nécessité pour l’entreprise de séduire, rassurer et intéresser les collaborateurs. On le voit nettement dans les campagnes de recrutement des principaux acteurs, notamment dans le secteur IT.

Le paradigme change complètement : le collaborateur devient client des applications qu’on lui fournit. Plus la durée quotidienne passée sur des applications est importante, plus le confort d’utilisation et l’efficacité des applications conditionneront la productivité, le bien-être et la fidélité.

 

Pas de transformation digitale sans transformation de l'expérience utilisateur

Ainsi, l’intégration des technologies digitales dans l’ensemble des activités de l’entreprise passe dorénavant par l’amélioration de l’expérience utilisateur en interne.

L’innovation digitale doit autant être tournée vers les clients de l’entreprise, dans une dynamique d’opportunités de développement et de relais de croissance, que vers tous les collaborateurs de l’entreprise. C’est un point clé pour assurer l’alignement des organisations sur leurs objectifs de transformation digitale.

 

Intégrer une démarche UX Design dans les projets d’applications d’entreprise

Il est donc nécessaire aujourd’hui pour les directions métier, les DSI et les directions commerciales de mettre à disposition de leurs populations des applicatifs bien conçus, confortables et efficaces. Dans cette dynamique, une des clés de l’efficacité est la démarche UX Design, qui centre la conception sur les besoins réels et les capacités des utilisateurs finaux. Cette démarche augmente les chances d’appropriation et d’efficacité des applications déployées. Elle passe néanmoins par des étapes indispensables :

-          La démarche UX est à intégrer dès le début des projets,

-          L’UX Design est un métier à part entière, pas juste du bon sens,

-          L’écoute des utilisateurs est toujours un gain de temps,

-          Un objectif concret doit être déterminé car une cible floue est l’assurance d’un objectif non atteint,

-          Les équipes techniques doivent être sensibilisées à l’expérience utilisateur,

-          Un interlocuteur ayant une double compétence technique et métier assurera l’interface entre les acteurs métier et les acteurs techniques.

 

Les gains de la démarche UX Design

Une expérience collaborateur plus riche formera le point d’appui indispensable vers une plus grande proximité client, et vers une transformation digitale réussie. Les gains attendus d’une démarche UX Design ne se cantonnent pas au bien-être des collaborateurs. Ils concernent également le ROI, la fidélité des clients et la productivité.

Alors, prêt à rattraper son retard et à avancer vers une expérience collaborateur agile et productive ? Intégrer une démarche UX Design dans les projets d’applications professionnelles va dans le sens de ce mouvement incontournable qu’est la transformation digitale. Il ne s’agit plus de savoir aujourd’hui s’il faut franchir le pas, il s’agit d’accompagner la tendance et de mettre en œuvre cette démarche pour s’en servir de point d’appui à l’accélération de l’efficacité de la transformation digitale.

Par Pascal Curtil, Directeur d’agence Gfi Informatique

 

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Nathalie Cotté
09/08/2017 12h29 - Nathalie Cotté

Merci pour cet article. Les années de consultanat m'ont fait comprendre que l'intégration d'un UX designer ponctuellement dans le projet ne mène que très rarement au succès de l'application, même s'il intervient dès le début : par habitude, les équipes techniques et leurs contraintes pèsent plus lourd dans les balances de décision que les équipes métiers, parce que "les utilisateurs, yzonka...". Et puis une fois que le consultant est parti, les contraintes reprennent le dessus, rarement en faveur des utilisateurs.. ni du coup de la valeur globale de l'application. En devenant UX Designer chez un éditeur logiciel, la sensibilisation aux utilisateurs prend progressivement corps, par une collaboration au quotidien. Votre liste des étapes indispensable mentionne "Les équipes techniques doivent être sensibilisées à l’expérience utilisateur". Il me paraît utile de réaliser que cette sensibilisation veut parfois dire opérer un véritable changement de culture au sein des entreprises, très progressif, pour le bénéfice de tous.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Julien
10/06/2017 17h16 - Julien

La déclaration d'intention est bonne, surtout venant de Gfi qui reste avant tout un 'éditeur'. Mais au quotidien, appliquer les principes Ux aux 'applications métier,' dans une collectivité par exemple, relevé de la quadrature du cercle. La culture est encore malheureusement trop centrée sur l'analyse des processus. Il est vrai qu'il est beaucoup moins simple de faire de l'UX sur une app métier complexe que sur un site de e-commerce. "De toute façon, on les forme, non ?". Je reste donc à l'écoute de retours d'expérience réussis, dans un cadre de marchés publics, à fortiori, peu adapté à l'agilité :-).

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale