La 4G va bientôt commencer à décliner au profit de la 5G, selon une étude

Bientôt 1 milliard d'abonnements 5G dans le monde, selon le Mobility Report publié par Ericsson ce mercredi. La 5G progresse plus rapidement que la 4G en son temps et deviendra la première technologie de connectivité en 2028, selon les prévisions de l'équipementier. 

Partager
La 4G va bientôt commencer à décliner au profit de la 5G, selon une étude

Le nombre d’abonnements à la 5G dans le monde devrait dépasser le milliard d'ici la fin de l'année, selon un rapport d'Ericsson publié ce 30 novembre. L'équipementier télécom dénombre aujourd'hui 870 millions d'abonnements à la 5G, dont 110 millions souscrits au troisième trimestre 2022, ce qui marque une accélération rapide.

Les États-Unis et l'Asie en avance sur la pénétration

Pour atteindre ce seuil après son lancement, la 4G avait mis deux ans de plus. "Cette statistique renforce la 5G en tant que génération de connectivité mobile à l'expansion la plus rapide. Parmi les principaux facteurs, citons la disponibilité en temps voulu des terminaux de plusieurs fabricants, dont les prix baissent plus rapidement que pour la 4G, et les importants déploiements précoces de la 5G en Chine", note le rapport. Plus de 700 modèles ont été annoncés ou lancés commercialement, dont plus de 200 en 2022.

Le taux de pénétration des abonnements 5G Amérique du Nord et en Asie du Nord-Est devrait atteindre environ 35% d'ici la fin 2022. En Europe de l'Ouest, le nombre d'abonnements 5G est passé de 32 millions en 2021 à 63 millions. La France et la Suisse sont les plus en avance en termes de couverture. Ericsson estime que la 4G commencera à décliner au profit de la 5G dans cette partie du monde à partir de 2023, tablant sur 150 millions d'abonnements 5G fin 2023.

2022, pic de la 4G ?

Les prévisions n'engagent que ceux qui y croient, mais Ericsson estime à cinq milliards le nombre d'abonnements 5G dans le monde d'ici la fin 2028, date à laquelle ils devraient dépasser le nombre d'abonnements 3G et 4G. Le rapport calcule que les abonnements 4G mondiaux devraient atteindre un pic d'environ 5,2 milliards fin 2022, avant de décroître.

En 2028, le taux de couverture de la population mondiale en 5G pourrait atteindre 85%, tandis que les réseaux 5G achemineraient environ 70% du trafic mobile et représenteraient la totalité de la croissance du trafic. À cette date, Ericsson s'attend à ce que la vidéo représente 80% du trafic sur les réseaux mobiles, et à ce que la consommation moyenne mensuelle de données par smartphone atteigne 52 Go en Europe. En France, celle-ci s'élève actuellement à 13,4 Go par mois pour un abonné 4G selon l'Arcep.

À ce compte-là, il faudra bien que quelqu'un paie pour la consommation de données. Si les prix des abonnements 5G varient grandement d'un pays à l'autre, le rapport indique que seuls 25% des opérateurs télécoms, sur les 55% qui ont déjà lancé la 5G sur leur réseau, font aujourd'hui payer plus cher la 5G que la 4G (de l'ordre de 40% de plus en moyenne).

La 5G fixe, une alternative sérieuse à la fibre

L'étude prévoit également une croissance plus rapide que prévu des connexions d'accès sans fil fixe (5G fixe) dans le monde, qui pourraient atteindre 300 millions d'ici 2028 grâce au développement de cette alternative en Inde notamment. En France, Orange, SFR et Bouygues Telecom proposent déjà des offres de 5G fixe, ce qui constitue d'ailleurs l'un des premiers cas d'usage de la 5G, pour les foyers ou les entreprises qui n'ont pas accès à une connexion fibre.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS