Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Belle Vie lève 25 millions d'euros pour renforcer son offre "quick commerce"

Levée de fonds La Belle Vie, start-up française qui propose un service de livraison de produits du quotidien à domicile, lève 25 millions d'euros pour renforcer son offre "quick commerce". La livraison ultra-rapide devient une nécessité à l'heure où de nombreuses start-up se lancent dans ce secteur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Belle Vie lève 25 millions d'euros pour renforcer son offre quick commerce
La Belle Vie lève 25 millions d'euros pour renforcer son offre "quick commerce" © Unsplash - John Schnobrich

Le spécialiste français de la livraison de courses à domicile, La Belle Vie, lève 25 millions d'euros pour étoffer son offre de quick commerce. Un tour de table annoncé le 15 décembre 2021 et mené par Left Lane et Quadrille Capital. Des fonds et investisseurs des précédentes séries, dont Capagro, participent également. La start-up a levé un total de 42 millions d'euros depuis sa création.

Muscler la livraison rapide
La start-up fondée en 2015 propose à la livraison 17 000 références de produits frais et du quotidien. Avec ses 7 entrepôts parisiens et son partenariat avec Système U, La Belle Vie propose une livraison entre 1h et 3h dans toute l'Ile-de-France. "Depuis le 1er jour nous avons l’obsession de la rentabilité avec une maîtrise extrêmement fine de nos marges et de la chaîne logistique mais aussi l’aspect social avec l’emploi en CDI de plus de 600 personnes", commente Paul Lê, cofondateur de La Belle Vie.

La start-up, qui réalise plus de 15 000 livraisons par semaine, assure que son modèle est rentable. En septembre dernier, La Belle Vie a également lancé une offre "quick commerce" de livraison ultra-rapide, Bam Courses. L'objectif : proposer la livraison de courses en 15 minutes. 2 500 produits sont proposés dans le cadre de cette offre disponible dans tout Paris et reposant sur ses 7 entrepôts. Une solution déjà adoptée par des milliers de personnes quotidiennement, selon la start-up.

Ce nouvel apport financier va l'aider à muscler son offre Bam Courses qui est devenue une nécessité au vue de la multiplication des start-up dans ce secteur. Un de ses concurrents français qui se positionne uniquement sur la livraison ultra-rapide, Cajoo, s'est rapproché de Carrefour et Uber Eats. La Belle Vie cherche à se distinguer de ses concurrents notamment via son offre de produits référencés en proposant des producteurs et de nombreuses marques indépendantes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.