Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Carsat Languedoc-Roussillon finance des services numériques pour les retraités fragiles

La Caisse d’assurance retraite et de santé au travail Languedoc-Roussillon investit 1,1 million d’euros pour soutenir une dizaine de solutions numériques favorisant le maintien à domicile des personnes âgées "fragilisées". À partir de l’automne 2016, une plateforme web les fédèrera et les fera tester gratuitement par des seniors volontaires.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Carsat Languedoc-Roussillon finance des services numériques pour les retraités fragiles
La Carsat Languedoc-Roussillon finance des services numériques pour les retraités fragiles

"La Caisse nationale d’assurance vieillesse a voulu s’impliquer sur les nouvelles technologies du bien-vieillir à domicile. Notre caisse régionale a lancé dans ce cadre, et pour la première fois, un appel à projets à l’été 2015. On ne peut pas passer à côté du sujet", lance Michel Noguès, directeur délégué de la Carsat LR. Sur la vingtaine de projets reçus, une dizaine ont été récemment sélectionnés par l’organisme de sécurité sociale qui intervient auprès de personnes âgées autonomes mais fragilisées. Un financement global de 1,1 million d’euros soutiendra le développement et la promotion de ces projets via une plateforme web qui sera mise en ligne à l’automne 2016.

 

APPLIS MOBILES, CAPTEURS, MODULES TV...
Parmi les solutions retenues figurent des applications pour tablettes numériques, des applications domotiques avec capteurs détecteurs de mouvement, des solutions de télésanté/téléassistance, des modules "bien-être" sur TV connectée, un moteur de recherche sur les interventions non-médicamenteuses... Elles sont issues de start-up et sociétés de Montpellier comme Kyomed - qui va développer m@Carsat, une application mobile multi-services qui sera le carnet de liaison entre la Carsat LR et ses bénéficiaires -, Budget Télécom, Senior Home, T2I, Prov&Care, ou de Nîmes (Appli Serv et son cahier numérique Ammy) et de Paris (Atawao, Tavie téléassistance).

 

tests gratuits par les assurés
Ces entreprises ont signé un accord de consortium et Kyomed est en charge de l’organisation, de la maintenance et de l’ingénierie de la plateforme. Il doit coordonner les acteurs, assurer les protections intellectuelles et industrielles, développer un portail d’évaluation, harmoniser les mises à disposition des solutions et les accompagner sur le terrain. La fin 2016 et tout 2017 seront dédiées aux tests et aux évaluations. "Nous allons demander aux assurés sociaux de tester gratuitement ces divers produits et services, indique Michel Noguès. Et nous voulons qu’ils donnent leurs avis, comme ils le feraient sur un site hôtelier." Deux groupes d’une centaine de volontaires bénéficiaires de la Carsat LR testeront les solutions durant six mois et un bilan général sera tiré fin 2017. Que se passera-t-il ensuite ? "Le portail perdurera, répond Michel Noguès, et nous verrons comment intégrer les outils dans nos plans d’aides personnalisées."

NOUVEL APPEL À PROJETS
Animateur depuis fin 2015 d’une communauté de 200 professionnels baptisée Institut Régional du Vieillissement, la Carsat LR poursuit son soutien aux initiatives numériques. Elle a lancé mi-février un nouvel appel à projets sur le vieillissement actif et en bonne santé, avec cinq organismes de protection sociale (MSA, RSI, CNRACL, Agirc-Arrco Languedoc-Roussillon) et l’Agence Régionale de Santé, doté de 600 000 euros.

 

L’un des trois axes de cet appel clos fin mars porte sur les innovations techniques faisant reculer la perte d’autonomie. "Nous sommes en train d’étudier six dossiers, dont un outil d’aide à la marche et une application smartphone destinée aux personnels d’un réseau d’aide à domicile des personnes âgées", livre Michel Noguès. Les nouveaux projets finalement retenus ont vocation à rejoindre la plateforme numérique et la Carsat LR compte bien lancer un troisième appel à projets. "Au-delà des start-up, relève Michel Noguès, les grandes entreprises sont de plus en plus intéressées."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale