Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La CFE-CGC plaide pour un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre, la CFE-CGC se prononce en faveur d'une fusion entre Bouygues Telecom et Orange. Pour le syndicat, ce rapprochement permettrait "de sauver les emplois immédiatement menacés chez Bouygues Telecom" et "aurait également du sens en termes de synergie industrielle".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La CFE-CGC plaide pour un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange
La CFE-CGC plaide pour un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Après la main tendue par Stéphane Richard, la CFE-CGC se montre elle aussi favorable à un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange. Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre, le syndicat estime que "dans le contexte actuel, rapprocher Bouygues et Orange permettrait non seulement de sauver les emplois immédiatement menacés chez Bouygues Telecom, mais aurait également du sens en termes de synergie industrielle".

Eviter les licenciements chez Bouygues Telecom

"Fusionner les équipes télécom de Bouygues et d'Orange permettrait d'éviter les licenciements dans les premières, et de rajeunir la pyramide des âges dans les secondes, indique la CFE-CGC, qui rappelle que "les départs naturels chez Orange représentent actuellement près de 5 000 postes par an". D'après plusieurs syndicats, la filiale de Bouygues envisagerait en effet de supprimer entre 1 500 et 2 000 emplois sur un total d'un peu plus de 9 000.

Une fusion entre les deux opérateurs permettraient aussi de rassembler les réseaux 4G des deux opérateurs, ce qui "offriraient immédiatement un réseau d'excellence, en termes de couverture comme de qualité de service, bénéfique pour les consommateurs comme pour l'économie nationale." Pour le syndicat, Orange pourrait en outre bénéficier de l'appui du groupe de BTP, qui rentrerait au capital de l'opérateur historique, "pour déployer son réseau de fibre (...) et remplir plus rapidement ses engagements de couverture du territoire en très haut débit".

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Jacques
12/06/2014 09h53 - Jacques

Si l'on veut rajeunir la pyramide des ages, il faudrait déjà embaucher "normalement" chez Orange, je vois déjà débarquer des bandes E illégitimes (on est vite surcôté dans une jeune boite privée...) qui voudront donner des leçons aux vétérans au risque de casser notre bonne collaboration interne historique, vantée part tous, y compris notre président. Socialement risqué.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Lennart
15/05/2014 18h55 - Lennart

Alors comme ça d'après un syndicat de cadres une fusion permettrait d'absorber les sur effectifs chez Bouygues Télécom + les sur effectifs chez Orange. Du coup ce raisonnement explique un peu plus pourquoi ces deux entreprises se sont faite surprendre par l'arrivée de Free mobile.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media