Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Chine dispute aux Etats-Unis le leadership mondial dans le calcul intensif

Pour la première fois, la Chine se met au niveau des Etats-Unis dans le calcul intensif, avec 171 supercalculateurs parmi les 500 les plus puissants au monde. Mais en capacité de calcul cumulée, l’Oncle Sam conserve un léger avantage. La France se maintient à la 5e place avec 20 supercalculateurs dans le classement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Chine dispute aux Etats-Unis le leadership mondial dans le calcul intensif
Centre de calcul intesif de Wuxi, en Chine © NSCCWX

La Chine poursuit son irrésistible montée dans le calcul intensif. Pour la première fois, elle rattrape les Etats-Unis, qui dominaient jusqu’ici le secteur. C’est-ce qui ressort du Top 500, le classement des 500 supercalculateurs les plus puissants de la planète publié en ouverture de la conférence International Supercomputing qui se déroule à Salt Lake City, outre-Atlantique, du 14 au 17 novembre 2016.

 

Les 2 supercalculateurs les plus puissants au monde toujours chinois

L’Empire du milieu truste 171 machines du classement, autant que les Etats-Unis. Il y a un an, il détenait la deuxième place avec 108 supercalculateurs, contre 200 pour l’Oncle Sam. C’est la deuxième fois dans ce classement renouvelé tous les six mois qu’il possède les deux supercalculateurs les plus puissants au monde : le Sunway TaihuLight avec une puissance de calcul de 93 petaflops et le Tianhe 2 avec 34 petaflops.

Mais les Etats-Unis conservent une légère avance en puissance de calcul installée. Ils détiennent en effet 33,9% de la puissance du Top 500 qui s’établit à 672 petaflops, contre 33,3% pour la Chine. La montée spectaculaire de l’Empire du Milieu n’en reste pas moins remarquable. D’autant que le supercalculateur Sunway TaihuLight s’appuie à 100% sur un processeur chinois, alors que l’écrasante majorité des machines du Top 500 reste motorisée par des processeurs américains. Une démonstration éclatante de l’indépendance technologique nouvellement acquise par la Chine.

 

La France bat le Royaume-Uni

La France se maintient à la 5e place avec 20 supercalculateurs dans le classement, derrière les Etats-Unis (171), la Chine (171), l’Allemagne (31) et le Japon (27), mais devant le Royaume-Uni (13). Il y a un, elle partageait cette position avec le Royaume-Uni avec 17 supercalculateurs, derrière les Etats-Unis (200), la Chine (108), le Japon (37) et l’Allemagne (33).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale