La Chine épingle TikTok, Baidu et Microsoft pour avoir collecté illégalement les données des utilisateurs

La Chine serre la vis au niveau des données personnelles des utilisateurs. Après l'annonce de plusieurs lois visant à protéger la vie privée des internautes, l'organisme chinois en charge de la régulation d'Internet a épinglé plusieurs sociétés pour leurs mauvaises pratiques dont ByteDance, Tencent ou encore Microsoft.

Partager
La Chine épingle TikTok, Baidu et Microsoft pour avoir collecté illégalement les données des utilisateurs

L'organisme chinois en charge de la régulation d'internet, la Cyberspace Administration of China (CAC), a déclaré ce vendredi 21 mai que plusieurs entreprises dont ByteDance, Tencent ou encore Microsoft ont collecté illégalement les données des utilisateurs.

L'administration chinoise a ainsi pointé du doigt la version locale de TikTok, Microsoft pour ses produits Bing et LinkedIn mais aussi 102 autres applications pour la collecte et l'utilisation illégales de données personnelles.

C'est après avoir reçu plusieurs plaintes d'utilisateurs que l'organisme s'est rendu compte que 105 applications portaient atteinte aux informations personnelles des internautes "par le biais d'un accès illégal et d'une collecte excessive", explique le CAC sur son compte officiel WeChat.

Un nouveau cadre législatif
Cette annonce intervient quelques semaines seulement après l'entrée en vigueur, le 1er mai, d'une nouvelle réglementation du ministère de l'Industrie et des technologies de l'information (MIIT). Celle-ci tient désormais les fournisseurs d'applications pour responsables d'une collecte "excessive" de données sans rapport avec le service de base.

Depuis, le CAC a multiplié la publication d'avis concernant des applications qui ne respecteraient pas cette nouvelle législation. Pékin s'efforce ainsi de réglementer et de limiter les atteintes à la vie privée dans le plus grand marché Internet au monde, qui compte près d'un milliard d'utilisateurs.

L'an dernier, le gouvernement avait annoncé une loi sur la protection des informations personnelles, qui prévoit des amendes pouvant aller jusqu'à 50 millions de yuans (7,7 millions de dollars), ou 5 % du chiffre d'affaires annuel d'une entreprise, pour de telles infractions.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS