Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Chine fait fuir les big tech américaines

En trois semaines, Yahoo, Epic Games et LinkedIn ont annoncé la fermeture de leurs services sur le territoire chinois, où la nouvelle réglementation sur les données personnelles vient d'entrer en vigueur. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Chine fait fuir les big tech américaines
La Chine fait fuir les big tech américaines © Brian Matangelo/Unsplash

Trois entreprises de la tech américaine ont quitté le territoire chinois en seulement un mois. Epic Games et Yahoo l'ont annoncé cette semaine, tandis que LinkedIn avait fait part de sa décision mi-octobre. Ces annonces font suite aux nouvelles réglementations du régime relatives à la vie privée et aux données personnelles, qui compliquent la vie des plateformes (y compris, et même surtout des services chinois) et viennent tout juste d'entrer en vigueur.

Yahoo cite dans un communiqué "l'environnement réglementaire de plus en plus difficile en Chine", pour justifier l'inaccessibilité de ses services dans le pays. Yahoo News et Yahoo Mail n'étaient déjà plus opérationnels sur le territoire depuis 2013. 

Epic Games, de son côté, met fin à la version chinoise de Fortnite, qui était en test. Depuis cet été, les jeunes de moins de 18 ans ne sont plus autorisés à jouer que 3 heures par semaine en Chine.

Quant à LinkedIn, dont la version chinoise existait depuis 2014, Microsoft a décidé de se retirer et de créer un site d'offres d'emplois spécifique pour le marché chinois, sans fonctionnalités de réseau social.


Facebook, Google, Twitter, Instagram, Snapchat et YouTube sont censurés en Chine depuis plusieurs années déjà.

La nouvelle réglementation sur les données personnelles qui vient d'entrer en vigueur en Chine s'applique également aux données des citoyens chinois transmises à l'extérieur du pays. Les entreprises qui se mettraient en infraction risquent une amende pouvant atteindre 5% de leur chiffre d'affaires annuel, et s'exposent à une fermeture administrative ainsi qu'à une suppression de leur licence commerciale.