La Chine lève provisoirement son interdiction sur les consoles de jeux vidéo

La Chine avait instauré l'interdiction de commercialisation de consoles de jeux vidéo en 2000, fermant le troisième marché mondial du jeu vidéo en termes de chiffre d'affaires aux géants du secteur Sony, Microsoft et Nintendo.

Partager
La Chine lève provisoirement son interdiction sur les consoles de jeux vidéo

Une interdiction vieille de 14 ans qui prohibait la commercialisation de consoles de jeux vidéo en Chine. Alors que se déroule à Las Vegas le salon de l'électronique grand public Consumer Electronic Show (CES), Pékin a annoncé le 7 janvier autoriser de nouveau, mais provisoirement, la vente de consoles étrangères sur son territoire.

Instauré en 2000, l'embargo avait été justifié par un effet néfaste des consoles sur la santé mentale de la jeunesse chinoise.

Les ventes des jeux vidéo ont représenté en 2012 près de 14 milliards de dollars, mais les fabricants de consoles risquent d'avoir fort à faire dans un pays où une génération entière d'adolescents est habituée à jouer sur ordinateur.

"Si Sony et Microsoft veulent se développer en Chine, il va falloir qu'ils pensent à modifier leur approche et qu'ils étudient le succès des fournisseurs de jeux sur internet qui proposent de jouer gratuitement mais qui facturent certaines manières de jouer", a commenté Roger Sheng, chercheur au cabinet Gartner, à Reuters.

La levée de l'interdiction va permettre à des entreprises à capitaux étrangers de fabriquer des consoles dans la zone franche de Shanghai après une inspection des autorités culturelles, a dit le Conseil d'Etat, la plus haute instance décisionnelle chinoise.

Aucun détail n'a été ajouté à ce communiqué publié sur le site internet du Conseil d'Etat et aucun responsable n'était disponible pour apporter une quelconque clarification ou préciser la durée de la levée de la suspension.

(avec Reuters)

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS