Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Chine, nouveau maître-étalon de l'interface Homme-Machine pour PSA

Le constructeur français travaille actuellement à Shanghai sur l'IHM de demain. Le patron de la R&D de PSA en Asie, Pierre-Frédéric Lebelle, voit se développer en Chine des standards mondiaux en terme d'usage de la connectivité embarquée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Chine, nouveau maître-étalon de l'interface Homme-Machine pour PSA
La Chine, nouveau maître-étalon de l'interface Homme-Machine pour PSA © PSA

Premier marché mondial en termes de volume, la Chine sera aussi bientôt prescripteur de standards mondiaux dans l'automobile. C'est l'analyse effectuée par différents constructeurs, dont PSA. "La Chine est en avance sur l'interface homme-machine (IHM), ces développements inspireront les véhicules européens. Sur le système d'infotainment par exemple, il faut aller plus loin en Chine qu'en Europe", souligne Pierre-Frédéric Lebelle, vice-président R&D Asie, sur le Michelin Bibendum Challenge auquel participe PSA.

Assistance au conducteur

La jeunesse des clients chinois (35 ans en moyenne chez PSA) et une utilisation plus élevée qu'en Europe des smartphones et tablettes expliquent cette appétence des consommateurs locaux pour un système de communication très évolué avec le véhicule. "Le véhicule doit assister le conducteur pour plus de sécurité mais aussi plus de confort, plus de plaisir", développe Pierre-Frédéric Lebelle.

Suivre le regard

PSA mène ainsi dans son centre de R&D de Shanghai, en collaboration avec l'université de Tong-Ji, des recherches sur l'IHM de demain. Cette nouvelle interface sera d'abord lancée en Chine. "Cet IHM sera multi-sensoriel, prendra en compte le comportement humain et ne se concentrera pas que sur les écrans", détaille Pierre-Frédéric Lebelle.

L'interface suivra ainsi le regard du conducteur pour déceler la fatigue mais aussi placer les informations à l'endroit le plus approprié dans le champ de vision du conducteur. Cette approche implique l'utilisation de la réalité augmentée et plus seulement d'un écran central.

La place cruciale de Shanghai dans la R&D de PSA

Avec le déplacement du centre de gravité de l'automobile vers la Chine, la place du centre de Shanghai dans le dispositif R&D de PSA devient de plus en plus cruciale. Si de nombreuses technologies viendront encore du bastion de Vélizy (Yvelines), de plus en plus de technologies développées en Chine, comme un nouveau système d'infotainment, seront destinées à l'ensemble du groupe.

Pauline Ducamp, à Chengdu

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale