Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Chine s'offre une usine de puces mémoires de 14,8 milliards de dollars

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Tongfang Guoxin Electronics, une société chinoise de composants électroniques contrôlée par l’Etat, prévoit de construire une usine de mémoires de 14,8 milliards de dollars. Un projet qui s’inscrit dans la volonté de la Chine de réduire sa dépendance dans ces puces clés.

La Chine s'offre une usine de puces mémoires de 14,8 milliards de dollars
La Chine s'offre une usine de puces mémoires de 14,8 milliards de dollars © Wikimedia Commons

C’est un investissement géant dans les semi-conducteurs. Le chinois Tongfang Guoxin Electronics, cousin de Tsinghua Unigroup, annonce son intention de construire une usine de mémoires pour la bagatelle de 93,8 milliards de renminbi, l’équivalent de 14,8 milliards de dollars. Il dispute ainsi le record d’investissement industriel dans le secteur avec Samsung Electronics, qui a annoncé en octobre 2014 le projet d’une usine de 14,7 milliards de dollars en Corée du Sud.

 

La Chine, vorace en mémoires

Créée en 1990 à Shenzhen, Tongfang Guoxin Electronics fabrique aujourd’hui des oscillateurs à quartz utilisés comme circuits d’horloge, et des composants photoélectriques sur du saphir. Comme Tsinghua Unigroup, la société est contrôlée par Tsinghua Holding, qui constitue le bras industriel armé de l’université Tsinghua de Pékin et du ministère chinois de l’éducation.

 

Cet investissement s’inscrit dans la volonté de la Chine de réduire sa dépendance dans les mémoires, des puces clés dont elle est particulièrement vorace du fait de son développement rapide dans les PC, serveurs, téléviseurs ou encore smartphones. Selon IC Insights, elle a englouti 17,9 milliards de dollars de mémoires Dram et 6,8 milliards de mémoires flash en 2014, soit respectivement 18,1% et 6,9% de la production mondiale. Or la production locale se limite à 3,8 milliards de dollars et est le fait exclusif du coréen SK Hynix.

 

Technologie de Micron ?

Tongfang Guoxin Electronics ne précise pas s’il compte fabriquer des puces Dram, flash ou les deux. La technologie a des chances de provenir de l’américain Micron Technology, l’un des trois fabricants au monde présents sur les deux types de puces aux côtés des coréens Samsung Electronics et SK Hynix. L’été dernier, Tsinghua Unigroup a lancé une offre de rachat non sollicitée à 23 milliards de dollars sur Micron Technology. A défaut d’avoir réussi son coup, le groupe chinois discute avec l’américain sur un projet de coopération technologique.

 

Ce projet s’ajoute à celui d’Intel d’investir 5,5 milliards de dollars pour la conversion de son usine en Chine, qui fabrique aujourd’hui des processeurs, à la production de mémoires flash 3D selon une technologie conjointement développée avec Micron Technology.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale