Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Chine va lancer son propre système d'exploitation

La Chine veut réduire sa dépendance aux logiciels et outils américains : elle compte donc lancer son propre OS en octobre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Chine va lancer son propre système d'exploitation
La Chine va lancer son propre système d'exploitation © Wikimedia Commons

Il n'y a pas qu'Arnaud Montebourg qui veut reconquérir la souveraineté de son pays en matière d'OS (systèmes d'exploitation). La Chine cherche elle aussi à réduire sa dépendance aux produits américains. Et elle y met les moyens. Le gouvernement appuie et finance le développement de ce système d'exploitation alternatif, baptisé "COS" (pour China OS), bâti sur le noyau Linux.

L'agence de presse Xinhua, qui cite un haut-responsable chinois, indique que COS serait disponible à partir du mois d'octobre, d'abord sur PC. A terme, une version pour mobiles et tablettes sera proposée. L'utilisation de Linux devrait permettre aux développeurs de porter facilement leurs applications sur ce nouvel OS : on peut donc tabler sur un développement rapide de l'écosystème COS, au contraire de Windows Phone qui peine à décoller.

bataille stratégique

C'est une mauvaise nouvelle pour les géants américains comme Microsoft, dont le système d'exploitation Windows 8 a été banni des administrations chinoises au mois de mai, quelques semaines après la formation de l'alliance pour le développement de l'OS chinois (dont ferait partie la société taiwanaise HTC).

A terme, c'est à l'hégémonie de Google sur les terminaux mobiles, par le biais d'Android, que la Chine compte s'attaquer. Il s'agit bien de "créer un environnement qui nous permette de lutter avec Google, Apple et Microsoft", explique sans détour Ni Guangnan, responsable de l'équipement de développement de COS. D'autres acteurs américains comme Cisco ou IBM sont visés par l'opération chinoise, alors que Chine et Etats-Unis ne cessent de s'accuser mutuellement de cyberespionnage.

Sylvain Arnulf
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale