La Chine veut reprendre le déploiement d'infrastructures 5G, qui avait été arrêté en février

La Chine n'entend pas laisser la pandémie de Covid-19 ralentir ses objectifs ambitieux en matière de réseaux 5G. Les pouvoirs publics incitent les acteurs locaux à reprendre la construction d'antennes-relais, qui avait été arrêtée au mois de février.

Partager
La Chine veut reprendre le déploiement d'infrastructures 5G, qui avait été arrêté en février

La 5G, un outil pour lutter contre la pandémie de Covid-19 ? C'est ce que semble penser la Chine. Dans un document publié mardi 24 mars 2020, et qu'a pu consulter Reuters, le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information juge qu’il faut accélérer la mise en place de réseaux 5G et le développement d'applications pour minimiser l'impact de la maladie.

600 000 antennes-relais 5G d'ici fin 2020

Cette dernière a perturbé la construction d'infrastructures 5G dans le pays au mois de février, et ce alors que les projets du gouvernement en la matière sont particulièrement ambitieux. En 2019, 130 000 antennes relais ont été installées à travers le pays. Un nombre qui devrait passer à 600 000 d'ici la fin de l'année, malgré la pandémie.

Lors de la présentation de ses résultats la semaine dernière, l’opérateur télécoms China Mobile a d'ailleurs fait part de son intention de consacrer 100 milliards de yuans – soit environ 13 milliards d’euros – à la construction de 250 000 antennes 5G.

Dans sa directive, le ministère incite les autorités locales à mettre au point des systèmes médicaux connectés et à optimiser et promouvoir la 5G dans la lutte contre Covid-19. Il recommande aussi le développement d'applications de réalité virtuelle pour l'industrie, notamment le secteur automobile. Le gouvernement semble vouloir limiter l'impact économique de la pandémie, le déploiement rapide de la 5G dans tout le pays étant pour lui une priorité stratégique.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS