Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La cybersécurité, nouveau sujet de discorde entre les Etats-Unis et la Chine

Actus Reuters [ACTUALISÉ] - Après de nombreuses cyberattaques contre des sites internet américains, le conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama a appelé Pékin à reconnaître l'ampleur du problème. Pour lui, il s'agit d'un défi croissant pour les relations économiques entre la Chine et les Etats-Unis.

mis à jour le 12 mars 2013 à 14H10
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La cybersécurité, nouveau sujet de discorde entre les Etats-Unis et la Chine
La cybersécurité, nouveau sujet de discorde entre les Etats-Unis et la Chine © Brnzwngs - Flickr - C.C.

Selon Tom Donilon, qui s'exprimait le 11 mars devant l'Asia Society, les entreprises américaines sont de plus en plus préoccupées par le risque d'être la cible de cyberattaques menées de Chine afin de récupérer des informations confidentielles ou des technologies protégées.

"La communauté internationale ne peut se permettre de tolérer de telles activités émanant de quelque pays que ce soit", a noté le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche.

Même s'il a évoqué les entreprises américaines, et non le gouvernement fédéral, le propos de Donilon constitue l'une des attaques les plus directes portées par un membre de l'administration Obama contre la Chine.

Reprenant une expression utilisée par Obama, Tom Donilon a souligné que la question des cyberattaques était devenue "un point central de préoccupation et de discussion" dans les relations avec la Chine.

Pékin, a-t-il ajouté, devrait admettre le caractère d'urgence et l'ampleur du problème, ainsi que le risque qu'il fait peser sur le commerce international, sur la réputation de l'industrie chinoise et sur les relations sino-américaines en général.

Le mois dernier, la société américaine de sécurité informatique Mandiant a affirmé qu'une unité secrète de l'armée chinoise basée à Shanghai était à l'origine de multiples opérations de piratage informatique qui ont notamment visé les Etats-Unis.

Selon Mandiant, l'unité 61398 de l'Armée populaire de Chine s'est rendue coupable dès 2006 du vol de "centaines de teraoctets de données auprès d'au moins 141 sociétés dans différents secteurs". Pékin a rejeté ces accusations.

Le 12 mars, la Chine a accepté d'évoquer le thème de la sécurité informatique avec les Etats-Unis. "La Chine souhaite, sur la base des principes de confiance et de respect mutuels, dialoguer et coopérer de façon constructive sur ce sujet avec la communauté internationale, y compris les Etats-Unis, pour préserver la sécurité, l'ouverture et l'apaisement d'internet", a ainsi répondu Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La sécurité d'internet est un problème mondial", a-t-elle ajouté. "En fait, la Chine est marginalisée sur ce sujet, alors qu'elle est l'une des principales victimes d'attaques de piratage informatique."

(Reuters)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale