Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La dissection en immersion

Découper un cadavre, mais avec un joystick et des lunettes 3D sur le nez. L’expérience est proposée aux étudiants de l’université du Michigan, dont le 3D-Lab a mis au point cette application de réalité virtuelle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La dissection en immersion
La dissection en immersion © University of Michigan

Les étudiants et chercheurs de l’université du Michigan peuvent désormais explorer les organes, muscles et tissus d’un être humain, mais sans blouse blanche ni instruments. Installés dans la plate-forme de réalité virtuelle du 3D-Lab, ils dissèquent un cadavre numérique, un modèle virtuel exact reconstruit numériquement en trois dimensions à partir de données anatomiques.

Ils peuvent, comme en salle de dissection, étudier différentes couches ou sections du corps. Mais le système permet aussi d’agrandir des parties du cadavre numérique, de le faire tourner pour mieux voir… Les lunettes 3D reproduisent la sensation d’immersion des systèmes de réalité virtuelle.

Pour autant, l’outil numérique n’est qu’un complément du cours d’anatomie expérimental traditionnel : les étudiants en médecine n’échapperont pas à l’expérience éprouvante de la salle de dissection.

Thierry Lucas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media