La division santé de Google veut lancer un moteur de recherche pour les données médicales

David Feinberg, CEO du pôle santé de Google, compte lancer un moteur de recherche dédié aux dossiers médicaux pour soulager les tâches bureaucratiques des médecins et améliorer la qualité des recherches sur les sujets médicaux.

Partager
La division santé de Google veut lancer un moteur de recherche pour les données médicales

Jusqu'ici, la division santé de Google était très silencieuse sur ses objectifs et projets à venir. David Feinberg, recruté en novembre 2018 pour piloter cette entité, a dévoilé ses premières intentions à la conférence The Future of Healthcare Event (HLTH) qui s'est tenue à Las Vegas (Nevada) du 27 au 30 octobre 2019.

Le pôle santé du géant technologique compte tirer parti de son expertise historique en matière de recherche. Ainsi, David Feinberg envisage de mettre au point un moteur de recherche dédié aux dossiers médicaux, qui se destinerait au personnel médical. "Imaginez une barre de recherche au-dessus de votre DSE (dossier de santé électronique) qui ne nécessite aucune formation", a fièrement proposé David Feinberg devant un parterre de médecins et infirmiers. Il prend pour exemple un médecin qui pourra ainsi taper "87" pour rechercher un patient âgé de 87 ans au lieu d'utiliser le nom du patient.

Le métier de médecin se transforme

Concrètement, le discours du CEO s'est centré sur la transformation du métier de médecin qui se rapprocherait désormais plus de celui "d'informaticien". En effet, ce dernier consacrerait un temps considérable aux tâches administratives notamment pour rechercher et remplir les dossiers médicaux de chacun de ses patients. Comme le relève le média américaine CNBC, Google ne va pas jusqu'à dire qu'il va concurrencer certaines sociétés spécialisées dans les dossiers médicaux électroniques comme l'américain Epic and Cerner. La division santé est juste censée "résoudre certains problèmes" dans ce secteur.

Le "Docteur Google"

"Avant de vous opérer, votre médecin va sur YouTube". Nous le voyons", a déclaré David Feinberg. De ce fait, l'idée serait de perfectionner la qualité du contenu vidéo "santé" de YouTube, filiale de Google. "Nous voulons continuer à rassembler des informations pour permettre aux soignants de mieux prendre en charge leurs patients", a-t-il poursuivi.

Cette amélioration s'adresse également aux internautes afin qu'ils puissent avoir accès à des résultats plus fiables dans le domaine médical, dénués de contenus mensongers comme des vidéos anti-vaccinations. Un changement qui aura également un impact sur le phénomène "Docteur Google" par lequel les internautes se diagnostiquent eux-mêmes. David Feinberg voudrait ainsi s'assurer que "chaque mal de tête ne se transforme pas en une tumeur cérébrale" lorsqu'une personne s'auto-diagnostique.

Une mainmise sur la santé

Google avait déjà lancé en 2008 une initiative sur les dossiers médicaux. Google Health devait alors permettre aux internautes américains à mettre de jour leurs données médicales. Ce carnet de santé virtuel était également accessible par les établissements de soin pour obtenir toutes les informations nécessaires à une prise en charge d'urgence. Cet outil permettait également de rechercher un médecin dont la spécialisation correspondait aux pathologies indiquées ou d'alerter les patients sur les interactions possibles entre plusieurs médicaments prescrits. Le service a été officiellement fermé en 2013 à cause d'un nombre trop faible d'utilisateurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS