Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La feuille de route numérique des candidats aux Régionales 2015, selon Syntec

Ce sont les Français qui l'affirment, à plus de 50 % : les régions aussi doivent porter la dynamique numérique.  A quelques semaines des élections régionales, Syntec numérique se positionne en tant qu'acteur du débat. Le syndicat professionnel a ainsi émis 9 recommandations de bases  à l'attention des politiques. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La feuille de route numérique des candidats aux Régionales 2015, selon Syntec
La feuille de route numérique des candidats aux Régionales 2015, selon Syntec

Les 6 et 13 décembre prochains, le numérique aussi s'invitera dans les urnes à l'occasion des élections régionales. A cette occasion, le Syntec, syndicat professionnel des professions du numérique, émet 9 recommandations pour animer le débat. Elles n'apprendront rien aux acteurs publics des smart cities les plus en pointe, pas plus qu'elles ne se matérialisent en initiatives concrètes. Mais elles ont le mérite d'être synthétiques, et d'adresser une piqûre de rappel aux élus quant à l'urgence à numériser nos régions.

 

1. Renforcer l'écosystème economique

Pôles de compétitivité, montée en force des labels de la French Tech... Les territoires ont tout à gagner en attractivité si elles s'insèrent dans des réseaux qui pérennisent le dynamisme du numérique autour d'acteurs locaux et nationaux, voire dans certains cas internationaux. De quoi attirer plus d'entrepreneurs, de chercheurs et d'experts pour concevoir de nouvelles entreprises innovantes.

 

2. Simplifier le financement des jeunes pousses

Le Syntec recommande aussi la mise en place d'un réseau d'information facilitant l'accès des start-up aux dispositifs existants en termes de financement. L'objectif ? Accompagner les entrepreneurs dans leurs appels de fonds, et les aider à mutualiser leurs forces. Selon le syndicat, une telle mesure pourrait faire augmenter de 30% le nombre de créations d'entreprises, et accélérer leur développement.

 

3. Inclure les régions dans le plan "industrie du futur"

Bercy avait donné le coup d'envoi à son plan pour une nouvelle France industrielle cet été 2015. Un plan qui comporte aussi des actions à entreprendre au niveau local, comme la mise en place de plates-formes technologiques accessibles aux industriels aux régions, la promotion d'une quinzaine de projets emblématiques au niveau national, ou encore la sensibilisation de 15 000 entreprises aux enjeux de la transformation numérique.

 

4. Déployer le numérique pour fournir de meilleurs services aux citoyens

Le numérique n'a pas seulement la capacité d'accroître le rayonnement économique des territoires. Il peut aussi simplifier la vie de tous. A travers des démarches comme la dématérialisation des procédures, les régions seront elles aussi capables d'offrir des e-services aux citoyens et aux entreprises.

 

5. Mutualiser les ressources

Les ressources informatiques des collectivités locales doivent être uniformisées, et si possible, mutualisées, en toute neutralité technologique.

 

6. Miser sur le numérique dans les transports

Embouteillages, pollution... les transports urbains et péri-urbains représentent un enjeu incontournable pour les territoires. Et le numérique, un levier de choix pour améliorer la qualité du service, à de nombreux niveaux, comme l'information voyageur en temps réel, le calcul du temps de transport... le tout grâce aux outils tirant parti du big data.

 

7. Développer les infrastructures

Démocratiser le numérique, c'est aussi s'assurer que chacun y ait accès. Le Syntec propose ainsi d'accélérer l'équipement en réseaux des territoires isolés, ainsi que la formation de leurs citoyens.

 

8. Recruter des compétences 

Dans le numérique, l'évolution des postes et des compétences requises est rapide. Une gageure pour l'emploi, qui manque de ressources compétentes pour répondre aux besoins. Le syndicat propose ainsi d'élargir à tout le territoire une expérimentation pilote menée en Alsace avec Pôle Emploi, visant à drainer les talents numériques dont les régions ont besoin pour leur développement économique.

 

9. Ouvrir de nouvelles filières de formation

Complément logique au recrutement, celui de la formation. Pour le Syntec, il faut créer de nouvelles filières de formations propres aux métiers du numériques, en s'appuyant sur des dispositifs existants. Et cibler tout particulièrement les jeunes et les reconversions professionnelles. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale