Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Finlande veut former 1% des citoyens de l'Union européenne aux bases de l'intelligence artificielle

Le gouvernement finlandais veut former les citoyens européens à l'intelligence artificielle. Pour y parvenir, la Finlande va traduire dans les 24 langues officielles de l'Union européenne le cours en ligne et gratuit "Elements of AI". Ce cours a déjà séduit 55 000 finlandais, soit 1% de la population de ce pays.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Finlande veut former 1% des citoyens de l'Union européenne aux bases de l'intelligence artificielle
La Finlande veut former 1% des citoyens de l'Union européenne aux bases de l'intelligence artificielle © Pixabay/Hamonazaryan1

La Finlande, qui a déjà formé 1% de ses citoyens à l'intelligence artificielle, compte en faire de même avec les citoyens de l'Union européenne (UE). Pour remplir cet objectif, l'Etat finlandais a annoncé mardi 10 décembre 2019, en marge de la réunion des ministres de l'emploi de l'UE qui s'est tenue à Bruxelles, mettre à la disposition des citoyens européens la formation en ligne "Elements of AI". Celle-ci, déjà disponible en anglais, en finnois, en suédois et en estonien, sera progressivement disponible dans toutes les langues officielles de l'Union au cours des années 2020-2021 (soit un total de 24 langues comprenant les 4 langues déjà disponibles).

 

220 000 inscrits depuis mai 2018

Le cours Elements of AI a été créé par l'Université d'Helsinki et l'agence finlandaise Reaktor. Le but de cette formation est d'aider toutes les personnes, indépendamment de leur âge ou de leur niveau d'études, à acquérir des connaissances élémentaires et critiques sur l'intelligence artificielle. Elements of AI permet de comprendre cette technologie, ainsi que ce qu'elle peut et ne peut pas faire. Le cours, qui a été lancé en mai 2018 et est notamment dispensé par l'Université d'Helsinki, a séduit en quelques mois 55 000 finlandais, soit 1% de la population du pays. Au total, il y a déjà 220 000 inscrits sur la plate-forme en ligne, dont 40% de femmes et 25% de personnes ayant plus de 45 ans, détaille Reaktor.

 

Ce cours est gratuit et accessible à tous les citoyens européens. Cette initiative est dotée d'un budget de 1,679 million d'euros provenant du ministère finlandais de l'Economie et de l'Emploi. Le gouvernement finlandais espère ainsi aider les personnes à s'adapter aux mutations du monde du travail et faire de l'UE un des leaders dans ce domaine. "Nous investissons dans le renforcement des compétences des citoyens, nous améliorons la compréhension des Européens sur le potentiel et la nature de l'intelligence artificielle dans la pratique, et nous renforçons le leadership européen dans le domaine du numérique afin de soutenir ainsi la compétitivité", abonde dans un communiqué le ministre de l’Emploi de Finlande, Timo Harakka.

 

Des compétences qui séduisent les entreprises

Cette initiative s'inscrit dans le mouvement impulsé par Emmanuel Macron en France qui fait de cette technologie d'intelligence artificielle un pan essentiel du développement de la France. Plus globalement, ce sont des compétences qui séduisent de grandes sociétés comme Google. La firme de Mountain View, qui a annoncé investir 3 milliards d'euros pour déployer ses data centers en Europe au cours des deux prochaines années, va injecter 600 millions d'euros en Finlande en 2020. Un choix en partie justifié par le fait que 1% de la population bénéficie d'une formation à l'intelligence artificielle. "Au cours des 10 à 15 prochaines années, 90% des emplois nécessiteront un certain niveau de compétences en informatique", expliquait alors Google.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media