Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech britannique Curve lève 55 millions de dollars pour développer sa plateforme d’agrégation de cartes

Levée de fonds Curve, plateforme bancaire en ligne qui rassemble et intègre les multiples cartes et comptes sur une seule carte, poursuit son développement. Cette levée de fonds, annoncée mercredi 17 juillet 2019, porte la valorisation de la société britannique à un quart de milliard de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech britannique Curve lève 55 millions de dollars pour développer sa plateforme d’agrégation de cartes
La fintech britannique Curve lève 55 millions de dollars pour développer sa plateforme d’agrégation de cartes © Curve

Les fintech britanniques ne prennent pas de vacances. A l’image du premier semestre 2019 où le secteur a connu un investissement record au Royaume-Uni, c’est au tour de Curve d’annoncer un tour de table de 55 millions de dollars, soit 49 millions d’euros,  dans le cadre d’un tour de financement en Série B. Cette levée de fonds, communiquée le 17 juillet 2019, porte la valorisation de la société à un quart de milliard de dollars. Il a été mené par Gauss Ventures, investisseur spécialiste de la fintech. Cette Série B a également accueilli la participation d’autres investisseurs tels que Creditease, IDC Ventures, Cathay Innovation (via le fonds C.Entrepreneurs), et le fonds Outward VC (précédemment le fonds INVC d’Investec) qui a un track-record impressionnant avec des fintechs leaders comme Monese et Bud. "Plusieurs investisseurs dans l’amorçage de Curve, notamment Santander InnoVentures, Breega, Seedcamp et Speedinvest ont également renouvelé leur confiance en participant à nouveau au financement", précise le communiqué.

 

Disponible dans une trentaine de pays européens, la société indique qu’elle utilisera les nouveaux fonds obtenus pour étendre sa gamme de produits au Royaume-Uni, en Europe et à l’étranger. Le lancement officiel de Curve sur six marchés européens (France, Allemagne, Italie, Pologne, Portugal, et Espagne) aura lieu plus tard cette année, tandis que le lancement sur le marché américain est prévu pour le milieu de l’année prochaine.

 

1 700 euros dépensés par mois par utilisateur

Créée en 2015, Curve est une plateforme bancaire en ligne qui rassemble et intègre les multiples cartes et comptes en banque sur une seule carte. Elle agrège les fonctionnalités du commerce bancaire traditionnel et les services proposés par les néo-banques sur une seule carte et application. Les cartes passent à un modèle sans commission à l'étranger, l’utilisateur reçoit des notifications instantanées et des catégorisations de ses dépenses, et le service Time Travel permet aux clients d’être débités jusqu'à deux semaines après l'achat. "Curve construit une plateforme bancaire digitale Over-The-Top qui offre aux utilisateurs une expérience bancaire à la fois enrichie et simplifiée sans aucun besoin de changer de banque. Curve prend une voie complètement différente des banques challengers en se concentrant sur la création d’une expérience client radicalement améliorée, sans demander au client de lui confier ses fonds, et sans s’exposer aux frais associés au statut de banque", explique Shachar Bialick, PDG de la société.

 

Les clients de Curve dépensent en moyenne 1 700 euros par mois à travers la plateforme qui agit en centre de contrôle pour leur argent. "C’est considérablement plus que les grandes banques challengers", avance la société. L’une de ses dernières offres, baptisée Curve Cash, permet aux utilisateurs de bénéficier de remises en espèces illimitées et instantanées de 1% lors de transactions avec de grands distributeurs comme Amazon, Uber, Spotify, Netflix, Tesco ou encore Sainsbury. Plus tôt cette année, Curve a également lancé une assurance voyage, une assurance sur les gadgets électroniques et un service d'accès à plus de 1 000 salons d’aéroport à travers le monde.

 

Cet investissement permet à Curve de se placer dans le top 5 des fintech grande consommation au Royaume-Uni aux côtés de Transferwise, Monzo, Revolut et Starling. Curve, qui précise se préparer à accueillir son millionième client d’ici fin 2019, compte plus de 150 collaborateurs, basés à Londres et Bristol. Elle figure dans la liste des 50 fintech européennes les plus prometteuses établie par l'organisation FinTechCity.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale