Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Budget Insight rachetée par un fonds d'investissement américain

Crédit Mutuel Arkéa, actionnaire majoritaire de la start-up parisienne, cède une partie de sa participation au fonds de capital-investissement PSG Equity, qui va injecter 35 millions de dollars dans le spécialiste de l'open banking.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Budget Insight rachetée par un fonds d'investissement américain
La fintech Budget Insight rachetée par un fonds d'investissement américain © Pixabay

La plateforme d'open banking Budget Insight annonce ce lundi 4 avril son rachat par le fonds de capital-investissement américain PSG Equity, qui va injecter 35 millions de dollars dans l'entreprise. Budget Insight appartenait depuis 2019 à la banque française Crédit Mutuel Arkéa, qui demeure actionnaire minoritaire (à un niveau non précisé). 

L'open banking en pleine consolidation
Budget Insight agrège les données bancaires et financières, pour les fintech et les institutions financières. Son activité, l'open banking, est essentielle au développement du secteur des fintechs, en pleine croissance. Sans ce genre de service, les start-up seraient obligées de se connecter elles-mêmes à leurs multiples partenaires. Grâce à ses API, ses 250 clients B2B (dont 80% des banques et 70% des fintech en France, mais aussi des gestionnaires d'actifs, des assureurs…) sont en mesure d'initier des paiements pour leurs clients finaux et d'agréger des données issues de comptes bancaires et d'épargne. L'open banking, c'est la plateforme des plateformes financières.

Ce secteur est en pleine consolidation, et l'opération doit permettre à Budget Insight de se développer par croissance externe et d'investir en Europe et aux Etats-Unis afin de rester dans la course. En juin 2021, le suédois Tink a été racheté par Visa pour 1,8 milliard d'euros. Début 2020, Visa avait déjà tenté de racheter l'américain Plaid pour 5,3 milliards de dollars. Le 31 mars 2022, le suédois Klarna, spécialiste du paiement fractionné, a annoncé sa diversification dans l'open banking par le biais de la création d'une nouvelle division, Klarna Kosma. Klarna, qui avait déjà développé sa plateforme d'open banking pour ses propres services de crédit, revendique de pouvoir se connecter avec 15 000 banques, quand Budget Insight annonce 800 connecteurs.

Aller au-delà de DSP2
La start-up parisienne, qui emploie 90 salariés, prévoit de recruter 50 personnes en 2022 pour étoffer ses équipes tech, produits et commerciales. Elle mise sur un positionnement plus large que l'open banking pur, qu'elle appelle "open finance", au sens où elle est également capable d'aller chercher des données provenant de comptes d'épargne (assurance vie, comptes titres, PEA, épargne retraite, épargne salariale), qui ne sont pas compris dans la réglementation DSP2, qui ne traite que des comptes de paiement.

Selon Les Echos, Budget Insight dégage un revenu récurrent annuel de 8 millions d'euros. Actuellement présente en France, en Belgique, au Luxembourg, en Italie et en Espagne, elle a l'intention d'étendre son activité au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Son API est "passeportée" dans 30 pays européens, et fonctionne également en Angleterre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.