Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Currencycloud lève 80 millions de dollars et accueille Visa et BNP Paribas dans son capital

Levée de fonds La start-up britannique Currencycloud a annoncé ce 27 janvier 2020 un tour de table de série E de 80 millions de dollars pour accompagner sa croissance. Des poids lourds de l’écosystème fintech, dont Visa et BNP Paribas, entrent au capital de la société créée en 2012.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Currencycloud lève 80 millions de dollars et accueille Visa et BNP Paribas dans son capital
La fintech Currencycloud lève 80 millions de dollars et accueille Visa et BNP Paribas dans son capital © Capture YouTube

Ce sont des investisseurs de poids qui misent sur la fintech Currencycloud. La start-up britannique a annoncé ce 27 janvier 2020 avoir levé 80 millions de dollars, soit plus de 78 millions d’euros, en série E auprès de Visa, International Finance Corporation, BNP Paribas, SBI Group et Siam Commercial Bank. Un tour de table qui porte à plus de 140 millions de dollars les fonds levés par la société depuis sa création il y a 8 ans.

 

Visa, partenaire de Currencycloud depuis 2019, n’a pas précisé le montant de sa participation, mais indique que Colleen Ostrowski, vice-présidente et trésorière de Visa Inc, rejoint le conseil d'administration de la fintech. Les investisseurs historiques, Sapphire Ventures, Notion Capital, GV, Accomplice et Anthemis, remettent également au pot.

 

"Currencycloud utilisera le capital pour renforcer sa position de leader du marché des paiements transfrontaliers intégrés, en élargissant son portefeuille de moyens de paiement émergents et en développant son écosystème de partenaires", explique le communiqué. Elle devrait plus précisément se concentrer sur les portefeuilles mobiles, les paiements instantanés et l'émission de cartes.

 

Plus de 50 milliards de dollars de transactions

Créée en 2012, Currencycloud s’est spécialisée dans les solutions de paiements transfrontaliers BtoB. Développant des API à l’adresse des établissements financiers quelle que soit leur taille et leur nature, elle a anticipé la transformation digitale du secteur en se positionnant à la fois auprès des nouvelles plates-formes et des mastodontes sur des modules entièrement basés sur le cloud, d'où son nom.

 

Elle a lancé en 2019 un nouveau produit, baptisé Currencycloud Spark, qui propose une solution de comptes multidevises aux banques et fintechs permettant de collecter, stocker, convertir et régler des transactions dans plus de 35 devises. Currencycloud revendique plus de 50 milliards de dollars de transactions et compte parmi les clients Monzo, Starling, Revolut, Visa, Bottomline et Dwolla.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media