Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech danoise Lunar Way lève 20 millions d’euros pour devenir la néobanque des Scandinaves

Levée de fonds La fintech danoise Lunar Way, qui a obtenu sa licence bancaire européenne, a annoncé ce 3 avril une levée de fonds de 20 millions d’euros en Série B. Ce tour de table doit lui permettre de lancer de nouveaux produits financiers, notamment en matière de crédit, et de se positionner comme la néobanque de référence des pays scandinaves.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech danoise Lunar Way lève 20 millions d’euros pour devenir la néobanque des Scandinaves
La fintech danoise Lunar Way lève 20 millions d’euros pour devenir la néobanque des Scandinaves © Lunar Way

Lunar Way, fintech danoise proposant une application bancaire, annonce ce 3 avril un nouveau cycle de financement de 20 millions d’euros en Série B. Ce tour de table, mené par Seed Capital avec la participation de Greyhound (Royaume-Uni), Socii Capital (Californie) et du fonds danois Augustinus, porte le financement total de la start-up à 46 millions d'euros. La société avait déjà levé 26 millions d’euros en août 2019.

Positionnée à sa création en 2015 sur la gestion des finances personnelles des millennials, Lunar Way a obtenu en 2019 une licence bancaire européenne, qui lui a permis de lancer rapidement son offre de banque digitale. L’application permet d’ouvrir un compte digital entièrement gratuit et d'obtenir une carte de paiement, et elle propose également des fonctionnalités comme le virement ou le règlement des factures. La néobanque dispose aussi d'un offre payante baptisée Lunar Premium, ainsi que d'une solution dédiée aux PME, Lunar Business.

Soutiens de poids des milieux bancaires et fintech

Ce tour de table doit lui permettre de lancer de nouveaux produits financiers, notamment en matière de crédit. La fintech revendique plus de 150 000 utilisateurs répartis dans les pays nordiques. Elle affirme se concentrer pour le moment sur les marchés danois, suédois et norvégien – un marché qui compte environ 27 millions d’habitants – contrairement à ses concurrents comme Revolut, N26 ou Monzo qui attaquent les marchés continentaux.

Lunar Way dispose de soutiens de poids. Ole Mahrt, passé par la fintech britannique Monzo, rejoint à l'occasion de cette opération le conseil d’administration de Lunar, où siègent notamment Henning Kruse Pedersen (ancien PDG de Nykredit), Tuva Palm (ancien cadre de Nordnet Bank et dirigeant de la fintech suédoise Klarna), Gary Bramall (directeur marketing de la plate-forme immobilière britannique Zoopla) et Lars Andersen de Seed Capital. Selon TechCrunch, David Helgason, fondateur de l’éditeur de jeux vidéo Unity Technologies, ferait partie des nouveaux investisseurs. Implantée à Aarhus et Copenhague (Danemark), Stockholm et Oslo, Lunar Way emploie actuellement un peu plus de 120 collaborateurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media