Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech française Lydia lève 40 millions d'euros pour déployer ses services en Europe

Levée de fonds Le spécialiste français du paiement mobile Lydia réalise une levée de fonds de 40 millions d'euros menée par le conglomérat technologique chinois Tencent. Un apport financier qui va permettre à la fintech parisienne de déployer sa plate-forme à travers l'Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech française Lydia lève 40 millions d'euros pour déployer ses services en Europe
La fintech française Lydia lève 40 millions d'euros pour déployer ses services en Europe © Lydia

Lydia, le spécialiste du paiement mobile, a annoncé mercredi 15 janvier 2019 avoir levé 40 millions d'euros. Une levée de fonds menée par le conglomérat technologique chinois Tencent, à laquelle ont aussi contribué les investisseurs historiques de la fintech parisienne CNP Assurances, XAnge et New Alpha.

 

Lydia multiplie les services

Depuis son lancement en 2013, Lydia a multiplié les services proposés sur son applicable mobile. Il est désormais possible de réaliser des paiements entre particuliers, des virements de comptes bancaires à comptes bancaires et de définir des transactions récurrentes pour automatiser des virements ou des transferts d'argent Lydia. Il est aussi possible de créer des sous comptes Lydia pour faciliter la gestion de son argent ou générer une cagnotte virtuelle à partager avec ses proches.

 

La fintech française propose une carte mastercard plastique "universelle" qui n'est pas "brandée" et ne dispose pas de numéro puisque l'utilisateur, après avoir réglé ses achats dans le monde physique, peut changer le compte Lydia ou le compte bancaire qui sera débité. Les utilisateurs de l'application Lydia peuvent aussi s'y procurer des prêts, des assurances ou des cartes cadeaux. La multiplication des services proposés permet à Lydia de proposer différentes formules afin de monétiser une partie de ses services.

 

imposer son modèle en Europe

Si la jeune pousse compte plus de 3 millions d'utilisateurs, elle a surtout su séduire les jeunes. "Aujourd’hui ce sont 25% des Français âgés de 18 à 30 ans qui ont un compte Lydia", révèle dans un communiqué Cyril Chiche, le cofondateur et président de Lydia. Très présente en France, Lydia souhaite utiliser cette levée de fonds pour déployer son modèle à travers l’Europe. Déjà en février 2018, Lydia avait levé 13 millions d'euros pour accélérer son développement sur le marché européen. La fintech est désormais présente au Royaume-Uni, en Irlande, en Espagne et au Portugal.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media