Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Iwoca lève près de 172 millions d’euros pour développer sa solution de prêt automatisé

Levée de fonds Spécialisée dans le financement automatisé des TPE/PME via l'analyse de data, la plateforme Iwoca a annoncé une augmentation de son capital portant à plus de 400 millions d’euros le financement de la start-up britannique.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Iwoca lève près de 172 millions d’euros pour développer sa solution de prêt automatisé
Christoph Rieche et James Dear, les cofondateurs de la fintech Iwoca © Iwoca

La confiance dans les fintech britanniques ne faiblit pas. Iwoca, start-up londonienne spécialisée dans le crédit, a annoncé lundi 18 février 2019 un nouveau tour de table de série D de 150 millions de livres sterling, soit 172 millions d’euros, dirigé par Augmentum Fintech, un investisseur spécialisé en capital-risque. Cet investissement, porté également par NIBC et d’autres investisseurs historiques dont Prime Ventures, porte le financement total d’Iwoca à 350 millions de livres, soit plus de 400 millions d’euros. Cette levée de fonds devrait lui permettre de se renforcer au Royaume-Uni, mais aussi en Allemagne et en Pologne, pays dans lesquels vont être déployées des équipes dédiées.

 

Croiser les données pour évaluer la solvabilité de l’emprunteur

Créée en 2012 à Londres, Iwoca est une plateforme 100% digitale qui s’est spécialisée dans le financement à court terme des petites entreprises. Au départ dédiée aux e-commerçants, la plateforme s’est progressivement ouverte à d’autres secteurs. Elle permet, de façon automatisée, d’accorder rapidement un prêt d’un montant maximal de 150 000 livres aux TPE PME.

 

Pour cela, elle analyse les comptes de la société via la collecte de data liée à ses performances commerciales issues de plateformes électroniques (eBay, Amazon, Alibaba…), de fournisseurs ou encore d’entreprises spécialistes du paiement en ligne, comme PayPal, via des partenariats. Les commentaires des clients et les tendances et contextes d’achat sont également pris en compte pour vérifier la solidité et la solvabilité de l’emprunteur, analyser le potentiel de croissance et limiter les risques.

 

100 000 comptes visés

La start-up se positionne auprès des professionnels qui ne parviennent pas à souscrire un financement auprès des banques classiques. "Nous utilisons la technologie pour éliminer les coûts et la complexité associés au financement traditionnel des entreprises, précise-t-elle sur son site. Nous offrons des décisions instantanées sans frais, sans long formulaire et sans aucun engagement à long terme".

 

Rentable depuis 2018, Iwoca indique avoir doublé son chiffre d'affaires au cours de chacune des trois dernières années et revendique à date le financement de plus de 25 000 petites entreprises. Elle vise 100 000 comptes dans les 5 prochaines années. Elle a noué des partenariats avec différentes typologies d’acteurs, des fintech (Tide, Xero, PayU) comme des acteurs plus traditionnels (Lloyds, Royal Bank of Scotland).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale