Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Klarna placée sous surveillance par l'autorité financière suédoise

Vu ailleurs L'autorité financière suédoise a lancé une enquête pour violation du secret bancaire à destination de la fintech Klarna. Elle aurait dévoilé les informations de ses clients lors d'un bug informatique de 30 minutes en mai dernier. Qualifié d'erreur humaine, le bug aurait mis en péril les données "de plus de 9 500 utilisateurs".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Klarna placée sous surveillance par l'autorité financière suédoise
La fintech Klarna placée sous surveillance par l'autorité financière suédoise © Klarna

Quelques semaines seulement après son lacement en France, la fintech Klarna, basée à Stockholm, a été placée sous surveillance par le régulateur financier suédois suite à l'incident informatique survenu en mai dernier.

Selon Reuters, une enquête a été ouverte suite à l'exposition des données de plusieurs clients de la fintech le 27 mai 2021. Durant une trentaine de minutes les clients de Klarna ont pu avoir accès aux informations d'autres utilisateurs. Chaque fois qu'un utilisateur tentait de se connecter ou de mettre à jour la page pour accéder à ses propres données, les informations d'un autre utilisateur apparaissaient, révèle Reuters. Une faille numérique que la société a attribuée à une erreur humaine précisant que "plus de 9 500 utilisateurs de l'application Klarna" étaient concernés.
 


Violation du secret bancaire
De son côté l'autorité financière suédoise, Finansinspektionen a déclaré dans un communiqué "enquêter pour savoir si Klarna a violé le secret bancaire suite à cet incident informatique au cours duquel les clients de la banque ont pu accéder à des informations les concernant pendant un temps limité". L'organisme a ajouté que cette problématique serait ajoutée à une enquête plus vaste annoncée en mars dernier et visant à analyser les processus de traitement de l'information et les risques de cybersécurité de Klarna.

Un porte-parole de Klarna a déclaré à Reuters que l'enquête "était très attendue" et qu'un "dialogue régulier" était en place avec l'autorité concernant cette enquête qui sera "abordée avec une coopération et une transparence totales". Contrairement à ce que prétendent des utilisateurs sur les réseaux sociaux, "les détails des cartes bancaires des clients ne faisaient pas partie des informations accidentellement divulguées", a déclaré Klarna.

Disponible dans 17 pays et disposant de partenariats avec plus de 250 000 commerçants à travers le monde, Klarna a lancé son service de paiement fractionné en France il y a moins d'un mois. Forte de son succès à l'étranger, la start-up s'illustre comme la fintech la plus valorisée au monde après avoir bouclé un tour de table record d'un milliard de dollars sur les marchés privés. Klarna qui préparerait une introduction en bourse prochainement risque de revoir ses plans selon les résultats de l'enquête du régulateur suédois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.