Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Mansa lève 18 millions d’euros pour sa solution de crédit pour indépendants

Levée de fonds Mansa, qui a mis au point une offre de financement dédiée aux indépendants, vient de boucler un tour de table de 18 millions d’euros pour se lancer à l’international, en commençant par le marché britannique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Mansa lève 18 millions d’euros pour sa solution de crédit pour indépendants
La fintech Mansa lève 18 millions d’euros pour sa solution de crédit pour indépendants © Mansa

La fintech française Mansa, spécialisée dans le prêt aux freelances et aux travailleurs indépendants, annonce ce 1er mars avoir bouclé une levée de fonds de 18 millions d’euros. Ce nouveau tour de table, qui survient un an après son lancement et une première levée de 2 millions d’euros, compte 6 millions d’euros en equity auprès d’Anthemis Group, de Founders Future, Yannick Bolloré, Romain Afflelou, Didier Valet, Mathieu Laine et Laurent Ritter. 12 millions d’euros de dette sont également levés auprès d'un fonds franco-britannique.

Mansa souhaite accélérer son développement en France et à l’international, avec en ligne de mire les marchés britannique puis allemand, et veut doubler ses effectifs, qui comptent pour le moment une vingtaine d’employés.

Un scoring adapté à la volatilité des revenus
Créée en 2020 par Ali Rami, Benjamin Cambier et Remy Tinco, Mansa est une plateforme qui permet aux indépendants d’accéder facilement au crédit. Elle garantit une réponse en 48 heures et une expérience utilisateur fluide et digitalisée grâce à un nouveau modèle de scoring.

Celui-ci a été spécialement conçu pour cette nouvelle économie, caractérisée par des revenus volatiles et des professionnels qui ne disposent pas de fiches de paie. "Il s’agit d’un secteur ultra stratégique pour les banques traditionnelles qui ont encore du mal à adresser cette population faute de modèle de scoring adapté, analyse Ali Rami, son dirigeant. Si l’année 2020 a été marquée par les difficultés liées à la crise sanitaire, elle a également vu naître un nombre record de micro-entreprises. Notre produit vient répondre à un besoin essentiel pour les travailleurs indépendants jusqu’alors non couvert par le marché du prêt".

Le montant de prêt moyen accordé par la fintech est de 3000 d’euros pour des besoins de trésorerie, des avances sur facture, des investissements, ou encore de l’achat matériel ou de véhicule. Ses clients affiche un revenu moyen de 3500 à 4000 euros "pour un taux de défaut de seulement 1,5%", poursuit-on chez Mansa.

Après avoir octroyé plus d’1,5 million d’euros de crédit en 2020  pour une croissance moyenne mensuelle entre 35 et 40%, Mansa ambitionne avec cette levée de pouvoir financer "plus de 2 millions d’euros de projets par mois", explique la start-up. Elle a enregistré plus de 20 000 demandes de crédits en 2020. Les indépendants représentent à présent 4 millions de travailleurs en France.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.