Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Paylead lève 6 millions d’euros et fait entrer CNP Assurances à son capital

Levée de fonds Paylead, spécialiste de l’analyse des données bancaires, a annoncé jeudi 5 mars un tour de table afin de renforcer ses équipes tech et data. La fintech française compte désormais parmi ses investisseurs CNP Assurances.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Paylead lève 6 millions d’euros et fait entrer CNP Assurances à son capital
La fintech Paylead lève 6 millions d’euros et fait entrer CNP Assurances à son capital © Paylead

Paylead a annoncé jeudi 5 mars un tour de table de 6 millions d’euros en série A auprès d’Hugues Le Bret (business angel, ex-dirigeant de la Société générale et cofondateur du Compte Nickel), de Side Capital, et de CNP Assurances via Open CNP, son fonds de corporate venture. Cette levée de fonds va soutenir la croissance de la fintech en renforçant "fortement les équipes tech et data en charge de consolider la technologie propriétaire d’analyse des données bancaires", précise Charles de Gastines, CEO de Paylead.

 

Une vingtaine de postes seront ouverts sur ces deux métiers, ainsi que dans l’équipe commerciale "pour étoffer notre réseau de marchands", poursuit-il. Hugues le Bret et Eric Lasaygues, directeur du développement des partenariats de CNP Assurances, rejoignent par ailleurs le comité stratégique de Paylead.

 

Trois niveaux de création de valeur autour des données

Fondée en 2016 à Paris, Paylead a mis au point une technologie d’analyse avancée des données bancaires à destination des banques et des fintech. Elle sert à créer des programmes de fidélité qui permettent d’offrir un cashback aux clients finaux à partir de leurs achats, en ligne ou en magasin. Autrement dit, pour chaque achat effectué chez un marchand partenaire, le consommateur reçoit du cashback ou de l’épargne, reversés instantanément sur son compte.

 

La solution permet aussi d'analyser, avec leur consentement, les habitudes de consommations et les dépenses des consommateurs afin d’aider les marques à proposer des offres commerciales personnalisées. En sachant que Paylead garantit des profils anonymisés. Pour la start-up, la création de valeur est réalisée sur trois niveaux : celui du client qui gagne en pouvoir d'achat, de la banque via une nouvelle source de revenus et le marchand qui gagne et fidélise les clients de banques partenaires. Une vision qu’elle résume par le terme "data-for-value économie".

 

La fintech a lancé en 2019 des nouveaux programmes de fidélisation, dont des partenariats avec BNPParibas, Arkéa, Groupama ou encore Poulpeo, spécialiste des programmes de cashback en ligne. Elle revendique également plus de 8 500 points de vente conquis en moins d’un an, et travaille avec Franprix, Deliveroo ou encore Fnac-Darty. "Le marché de la fidélité par le paiement sera conquis par un acteur technologique capable d'agréger la plus grande quantité de données clients tout en apportant des revenus supplémentaires aux commerçants", conclut Jacquelin Becheau La Fonta, COO.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media