Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Starling Bank lève plus de 85 millions d’euros pour se renforcer en Europe

Levée de fonds La plateforme bancaire mobile Starling Bank a annoncé mercredi 13 février 2019 un tour de table destiné à accroître sa présence en Europe, notamment sur les marchés français et allemand.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Starling Bank lève plus de 85 millions d’euros pour se renforcer en Europe
La fintech Starling Bank lève plus de 85 millions d’euros pour se renforcer en Europe © Starling Bank

Starling Bank a annoncé mercredi 13 février 2019 un tour de table de plus de 85 millions d’euros, dont 68 millions auprès de Merian Global Investors, et 17 millions auprès de son investisseur actuel, le milliardaire Harald McPike. Ce nouveau financement permettra à la start-up britannique de poursuivre le développement de ses produits financiers qui s’adressent aux particuliers, TPE et PME et aux acteurs du secteur bancaire aux Royaume-Uni.

 

La société précise également dans un communiqué que cet argent frais sera utilisé pour son expansion à l’international, à commencer par l'Europe. Elle vise et ce dès 2019 la France, l’Allemagne et l’Irlande.

 

Un million de clients visés d’ici fin 2019

Créée en 2014 par Anne Boden, ancienne directrice des opérations de la banque irlandaise AIB (Allied Irish Banks), et opérationnelle depuis 2017, Starling a mis au point une plateforme mobile de services bancaires. Disponible sur smartphone via l'application Starling, elle permet notamment aux particuliers d’ouvrir un compte courant, rémunéré, en quelques minutes et d’obtenir une carte Mastercard. Elle a aussi développé une fonctionnalité permettant d'effectuer des transferts entre particuliers et des virements internationaux.

 

Elle propose par ailleurs des services bancaires aux petites et moyennes entreprises et un dispositif de paiement aux commerçants. L’offre Starling Marketplace fournit quant à elle l’accès à services financiers tiers. L’une des forces de la plateforme est l’ajout et la mise à jour mensuelle de nouvelles briques et fonctionnalités via son approche d'open banking. Dernier lancement en date, la possibilité pour les résidents britanniques de détenir, d’envoyer et de recevoir gratuitement des devises en euros.

 

Depuis le lancement de son application en mai 2017, Starling Bank revendique la création de 460 000 comptes courants personnels et 30 000 comptes de petites entreprises. Lauréate du British Bank Awards en 2018, elle vise le cap d’un million de clients d’ici à fin 2019. Elle devra néanmoins tenir compte du succès en France de la néobanque berlinoise N26, et sur son marché domestique de la réussite de la fintech Revolut.

 

Selon une étude publiée par Innovate Finance, 3,3 milliards de dollars ont été injectés dans les start-up britanniques de la finance, soit une progression de 18% sur une année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale