Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech SumUp s'empare de Tiller pour renforcer son offre à destination des commerçants

SumUp, la start-up derrière le petit boîtier de lecteur de cartes bancaires, s'empare de Tiller. La start-up française a développé un ensemble d'outils destinés aux restaurateurs et commerçants leur permettant de gérer la prise de commande à distance ou sur place, les livraisons, les réservations, la gestion des stocks et le paiement. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech SumUp s'empare de Tiller pour renforcer son offre à destination des commerçants
La fintech SumUp s'empare de Tiller pour renforcer son offre à destination des commerçants © Ender Suenni

SumUp, la pépite anglaise derrière le petit boîtier de lecteur de cartes bancaires, s'empare de la start-up française Tiller qui propose des services pour les commerçants et restaurateurs. La fintech a annoncé cette acquisition mardi 3 février 2021 sans en préciser les détails financiers. Les intéressés ne précisent pas non plus si l'ensemble des personnes travaillant chez Tiller pourront rester dans la nouvelle organisation.

Proposer de nouveaux outils aux restaurateurs
SumUp est connue pour avoir développé une gamme de boîtiers, plus compacts et moins coûteux que les terminaux de paiement classiques, permettant de payer par carte bancaire. Mais la start-up étoffe son offre à destination des commerçants. Allant dans ce sens, elle a déjà acquis des start-up comme Debitoor (comptabilité et facturation), Shoplo (commerce électronique) et Goodtill (restauration et hôtellerie). SumUp a développé de nouveaux produits comme le paiement par lien, les solutions de facturation, de nouvelles fonctionnalités de vente en ligne ou encore une solution POS (Point of sale) avec un logiciel de caisse.

Avec Tiller, SumUp veut renforcer son offre à destination des restaurateurs. La jeune pousse française a développé un ensemble d'outils permettant aux commerçants et restaurateurs de gérer la prise de commande à distance ou sur place, les livraisons, les réservations, la gestion des stocks et le paiement. Mais aussi l'analyse des ventes et des coûts. Une solution qui permet aux commerçants de facilement transiter vers les commandes en ligne. Un plus pour cette période de pandémie qui a conduit à la fermeture des restaurants.

Les deux start-up veulent combiner leurs forces et se développer à l'international, notamment dans le secteur de la restauration. "Nous pensons pouvoir offrir ensemble des produits encore plus pertinents aux commerçants dans le domaine de la restauration et de l'hôtellerie, et poursuivre notre forte croissance sur de nouveaux marchés", commente Maximilian Stella, vice-président New Ventures chez SumUp, dans un communiqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media