Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La fintech Yomoni veut s'imposer comme le leader des robo-advisors

Dans le cadre de sa conférence annuelle, la fintech Yomoni a annoncé trois nouvelles offres, qui viennent compléter l'assurance vie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La fintech Yomoni veut s'imposer comme le leader des robo-advisors
La fintech Yomoni veut s'imposer comme le leader des robo-advisors © Yomoni

Accompagner les petits épargnants dans le placement de leur patrimoine financier, c’est la mission que s’est données à son lancement Yomoni. Lancé il y a tout juste un an dans la foulée d’une levée de fonds de 3,5 millions d’euros, cette fintech a profité de cet anniversaire pour faire le bilan de l’année écoulée et annoncer de nouveaux produits. "Le nombre d'utilisateurs augmente. Il est multiplié par deux d’un trimestre sur l’autre. On compte aujourd'hui 9 142 usagers. Quant au ticket moyen de nos clients, il s’élève à 4000 euros, ce qui représente 3% de leur patrimoine financier", a détaillé Mourtaza Asad-Syed, DG de Yomoni, dans le cadre d’une conférence de presse.

 

Entrer dans la compétition

Pour accélérer son développement sur le territoire français et "entrer en compétition avec les start-up leaders du secteur que sont Nutmeg, Moneyfarm et Scalable capital", Yomoni prévoit une nouvelle levée de fonds "au moins à la hauteur de la dernière" dans les mois qui viennent.

 

Aujourd'hui, elle annonce le lancement de nouvelles offres : l’intégration du fonds euros dans l’assurance-vie (c'est-à-dire un fonds directement géré par l’assureur pour le compte de ses assurés), le lancement en partenariat avec le Crédit Agricole Titre d’une offre PEA (plan épargne en actions) ainsi que d’un compte-titres. 

 

En parallèle de ce lancement, et pour contrecarrer les remarques remontées par leurs clients sur le prix de ses services, la société a mis en ligne un site de comparaison des coûts de produits d’épargne. La pédagogie prime. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media