La fondation Linux s'allie à AWS, Meta, Microsoft et TomTom pour ouvrir les données cartographiques

La fondation Linux lance le projet Overture Maps Foundation qui vise à partager en open data de nombreux jeux de données cartographiques. AWS, Meta, Microsoft et TomTom participent à ce projet dont la promesse est de réduire les coûts pour obtenir de ces données et de faciliter la mise en place d'applications et services associés.

Partager
La fondation Linux s'allie à AWS, Meta, Microsoft et TomTom pour ouvrir les données cartographiques

Amazon Web Services (AWS), Meta, Microsoft ou encore TomTom se regroupent au sein de l'Overture Maps Fondation. Cette organisation, lancée par la fondation Linux le 15 décembre 2022, vise clairement à lutter contre la domination de Google sur les services de cartographies. L'objectif est de rapprocher des entreprises technologiques de premiers plans pour combiner leurs moyens sur la cartographie du monde.

Des données en open data

Overture se distingue d'OpenStreetMap en se positionnant comme un projet cartographique centré sur les données et non pas une communauté d'éditeurs de cartes individuels. L'idée est de proposer des données cartographiques ouvertes, fiables, faciles à utiliser et interopérables. Les partenaires souhaitent partager les coûts pour obtenir et conserver à jour des données cartographiques de haute qualité. Les premiers ensembles de données seront publiés au premier semestre 2023.

"Cartographier l'environnement physique et chaque communauté dans le monde, même au fur et à mesure qu'elles grandissent et changent, est un défi extrêmement complexe qu'aucune entreprise ne peut gérer, explique déclaré Jim Zemlin, directeur exécutif de la Linux Foundation, dans un communiqué. L'industrie doit s'unir pour faire cela dans l'intérêt de tous." Voulant rassurer, Overture ajoute que les données collectées seront soumises à des contrôles de validation pour détecter les erreurs éventuelles, ou le vandalisme, afin de garantir que les données cartographiques puissent être utilisées par les entreprises.

Des données progressivement approfondies

L'organisation explique que dans un premier temps, seront publiées des données de base comprenant des informations sur les bâtiments, les routes et la configuration administrative. La résolution, la couverture et la précision des données seront régulièrement améliorées. De nouvelles couches seront proposées comprenant plus des lieux, des itinéraires voir des données de construction 3D. L'Overture Maps Foundation ajoute vouloir simplifier l'interopérabilité en mettant au point un système qui permet de relier de jeux de données provenant de différentes entités.

Le projet va également chercher à s'intégrer aux données cartographiques ouvertes existantes de projets comme OpenStreetMap ou des services locaux d'urbanisme. De même, les partenaires souhaitent intégrer les nouvelles données cartographiques issues par exemple de la vision par ordinateur afin de créer un enregistrement numérique vivant du monde physique.

Des milliers d'applications possibles

Les données cartographiques sont essentielles et sont à la base de milliers d'applications pour la recherche et la découverte de lieux, la navigation, la logistique, la mobilité, la conduite autonome et la visualisation de données. Les données mises en open data dans le cadre de ce partenariat sont destinées aux développeurs qui créent des services de cartographie ou utilisent des données géospatiales. Elles pourront être utilisées par des entreprises et enrichies par leurs propres soins.

Google ne fait pas partie des membres de l'Overture Maps Foundation. L'entreprise s'est largement imposée dans ce domaine avec Maps ou Waze – dont les équipes viennent d'être fusionnées. En France, l'IGN qui fait un gros travaille pour réaliser une carte Lidar de la France, semble être plus ouverte pour éventuellement rejoindre ce projet. Son directeur général Sébastien Soriano ayant déclaré que "si l'initiative respecte les principes des communs alors l'IGN pourrait y participer." Affaire à suivre.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS