La France des objets connectés : CEN Biotech évalue les dispositifs médicaux

Partager

L’une des trois sociétés dijonnaises du professeur François-André Allaert, dédiée à l’évaluation des futurs médicaments et dispositifs médicaux (12 salariés, 1,7 million d’euros de chiffre d’affaires), multiplie les études sur les objets connectés. "C’est un marché à fort potentiel car la santé connectée est l’avenir de la médecine", indique le dirigeant. D’où le travail d’évaluation clinique conduit par CEN Biotech pour s’assurer de leur parfaite fiabilité afin de les rendre reproductibles et reconnus en tant que dispositifs médicaux. L’espoir de nombreux concepteurs et fabricants, si l’assurance-maladie leur ouvre ensuite droit à remboursement.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS