La France des objets connectés : Sezam, les tickets dématérialisés

Partager
La France des objets connectés : Sezam, les tickets dématérialisés
Sezam, a développé un bracelet connecté qui permet de stocker des informations pour les événements culturels.

Ils sont tous les quatre originaires de la région Auvergne et pas question pour eux d’en partir ! Les créateurs de Sezam, implanté à Ambert (Puy-de-Dôme), ont lancé en janvier un bracelet connecté au nom éponyme qui permet de stocker des informations pour les événements culturels. "L’idée est de se rendre à un spectacle sans rien d’autre que son bracelet au poignet, explique Benoît Pascal, le président de la PME. Son billet est dématérialisé, tout comme son ticket de métro ou de tram et même son argent. On part au spectacle léger, tout en réduisant considérablement son temps d’attente." Le concept pourrait s’élargir à des centres de vacances et des campings "notamment les camps naturistes", très intéressés par le concept du voyager léger.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS