Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La France du très haut débit, ça ressemble à quoi ?

La mission France très haut débit a publié, le 16 juillet, une carte interactive sur son site web. Elle permet aux internautes de savoir, dans tous les départements, communes et rues de France à quel niveau de débit ils pourront avoir accès… en théorie. Car dans la pratique une desserte de mauvaise qualité, ou des perturbations électromagnétiques, peuvent venir brouiller la connexion Internet.
mis à jour le 17 juillet 2014 à 15H24
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La France du très haut débit, ça ressemble à quoi ?
La France du très haut débit, ça ressemble à quoi ? © Observatoire France Très Haut Débit

Sur la nouvelle carte publiée le 16 juillet 2014 sur le site web de la mission France très haut débit (mise en place par le gouvernement en novembre 2012), Paris apparait comme une grosse tache rouge. Paris, où 85,4% des logements et des locaux professionnels disposent d'une connexion Internet de 100 mégabits par seconde (Mbit/s). Dans le petit village fortifié d'Escazeau, dans le Tarn et Garonne, la situation est toute autre : 94,6% des habitations et des bâtiments appartenant à des entreprises n'ont accès qu'à un débit inférieur à 3 Mbits/s.

Pour connaitre le niveau de connexion disponible dans un département, une commune et même une adresse précise dans l'Hexagone, il suffit de consulter cet outil de cartographie interactif, baptisé Observatoire du très haut débit. Il a été développé dans le cadre du plan France très haut débit, qui vise à donner à l'ensemble du territoire tricolore un accès ultra-rapide à Internet.

Débit constaté inférieur à celui indiqué sur la carte

Les chiffres compilés sur la carte correspondent au débit maximal que les internautes peuvent espérer atteindre, à partir des réseaux de communication filaires (DSL sur cuivre, câble coaxial et fibre optique), à un endroit donné. Ils ont été calculés à partir des déclarations réalisées tous les six mois par les fournisseurs d'accès Internet.

Il y a toutefois des chances que le débit constaté effectivement, sur le terrain, soit inférieur à celui indiqué sur la carte : la desserte interne d'un bâtiment peut être de mauvaise qualité, le réseau peut subir des perturbations électromagnétiques…

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Pipou971
20/07/2014 07h49 - Pipou971

Malgré la promesse d'une France à h.débit je constate qu'on est très loin. C'est la même chose pour la tnt, depuis l'entrée en fonction, jamais eu une télé aussi pourrie, ( coupure, mosaiques sur l'écran etc...) bravo la technologie

Répondre au commentaire | Signaler un abus

michel
19/07/2014 19h33 - michel

Ben tout cela est bien beau et surtout très aléatoire .....Dans le sud Deux Sèvres à 6.5 km du NRA et avec 60DB d'affaiblissement je m'aperçois que nos Elus n'en ont rien à foutre aussi je voterai la prochaine fois pour Ali Baba....La campagne se meurt avec la bénédiction de nos dirigeants qui se foutent de leurs administrés!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media