La France épargnée par le plan de licenciements d'Amazon

La suppression de 18 000 emplois au sein d'Amazon ne touchera pas les effectifs français, selon les informations communiquées aux instances représentatives du personnel.

Partager
La France épargnée par le plan de licenciements d'Amazon

À la suite de l'annonce d'un plan de licenciements massif de 18 000 salariés dans le monde, la direction d'Amazon avait précisé qu'elle communiquerait à partir du 18 janvier aux instances représentatives du personnel quels seraient les impacts dans les différents pays. On sait désormais que la France sera épargnée.

C'est ce que la CGT d'Amazon France Logistique a communiqué sur sa page Facebook, et la CFDT a confirmé à France Info. En Europe, les pays concernés par les suppressions de postes seront le Royaume-Uni, l'Espagne et le Luxembourg. Ailleurs dans le monde, elles concerneront également les États-Unis, le Canada, le Costa Rica, la Chine et l'Inde.

6% des effectifs corporate

Les 18 000 postes supprimés représentent environ 6% des effectifs d'Amazon hors centres logistiques, le plus gros dégraissage de l'histoire de l'entreprise. Ils se concentrent dans les divisions retail et RH. Le groupe cherche à réduire ses coûts pour suivre le ralentissement de la croissance de la demande, et anticipe une récession. Il souhaite concentrer ses forces sur un plus petit nombre de gisements de croissance tels que l'épicerie, le BtoB et les services aux vendeurs tiers.

Cette semaine, Microsoft a également annoncé qu'il allait licencier 10 000 salariés. Les plans de licenciements se succèdent dans le secteur technologique depuis l'année dernière. Meta se classe lui aussi parmi les entreprises ayant annoncé les plus gros plans de départs, la société de Mark Zuckerberg ayant décidé de se séparer de 11 000 collaborateurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS