La France ouvre 4 mines d'exploitation des données spatiales

Morespace, Nova, PACA et Seine Espace, sont les quatre "boosters" français chargés d'exploiter la mine d'or des données spatiales. Un marché naissant et très prometteur, sur lequel la France compte bien s’imposer en rapprochant son industrie des lanceurs et des satellites avec ses acteurs du numérique.

Partager
La France ouvre 4 mines d'exploitation des données spatiales

La France, qui compte des champions dans les secteurs des lanceurs et des satellites, veut maintenant s'imposer sur la transformation des données obtenues depuis l'Espace. Informations de géolocalisation apportées par Galileo, images haute résolution fournies par les satellites d’observation, données climatiques mesurées depuis l’espace… Ces données tombées du ciel valent de l’or à condition d’être capable de les transformer en applications et services utiles. Des secteurs industriels majeurs sont des clients potentiels : les transports, l’agriculture, l’énergie, l’urbanisme…

Ne pas louper le Coche

La France ne veut pas louper le coche et veut s’imposer sur ce marché prometteur. "Les moyens, signaux et données spatiales ont aujourd’hui une importance stratégique dans des domaines d’applications très variées", explique-t-on du côté des ministères de la Défense et de l’Economie ainsi que du secrétariat de l’Enseignement supérieur qui président le comité de concertation entre l’Etat et l’industrie dans le domaine spatial.

Pour initier la dynamique, ils ont annoncé la labellisation de quatre entités, des "boosters" [...].

Lire la suite de l'article d'Hassan Meddah sur le site de L'Usine nouvelle

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS