Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La FTC enquête toujours sur AWS et d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles

Vu ailleurs La Federal Trade Commission (FTC) américaine enquête sur les pratiques d'Amazon Web Services (AWS). Le fournisseur de cloud a-t-il mis en place des pratiques anti-concurrentielles visant à favoriser ses logiciels de cloud computing, au détriment de ses concurrents ? Le gendarme américain de la concurrence a relancé une enquête ouverte sous l'administration Trump.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La FTC enquête toujours sur AWS et d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles
La FTC enquête toujours sur AWS et d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles © Flickr - Tony Webster

La Federal Trade Commission (FTC), la commission américaine en charge de la concurrence, mène une enquête sur Amazon Web Services (AWS). L'examen des activités cloud d'Amazon se poursuit sous l'impulsion de la directrice de la FTC Lina Khan, rapporte Bloomberg le 22 décembre 2021. Cette dernière, très critique vis-à-vis du géant de l'e-commerce, poursuit une enquête lancée il y a plusieurs années par son prédécesseur. AWS abuse-t-il de sa position dominante ?

Enquête auprès des clients
Les enquêteurs de la FTC ont contacté des entreprises au cours des derniers mois pour collecter des informations sur les éventuels problèmes de concurrence liés aux services AWS. La FTC chercherait notamment à savoir si Amazon a mis en place des incitations poussant à discriminer les éditeurs de logiciels qui vendent leurs produits aux clients d'AWS. La crainte est qu'Amazon "punisse" les entreprises qui travaillent avec d'autres fournisseurs de cloud et favorise celles travaillant exclusivement avec lui.

Au-delà des services de base, Amazon commercialise également tout une suite de produits comme des outils d'intelligence artificielle, des bases de données, etc. A ce niveau, AWS est en concurrence avec une centaine d'autres sociétés de logiciels qui n'ont pas la même force de frappe puisqu'elles ne disposent des précieux data centers permettant aux clients de stocker leurs données avant d'exécuter un logiciel.

L'enquête a débuté sous l'administration Trump avec le précédent président de la FTC Joe Simons. Elle concernait à la fois sa branche retail et sa division cloud. Les récentes questions posées auprès des entreprises montrent que l'enquête est toujours en cours. Amazon a également fourni des informations à la FTC en réponse à des requêtes de l'agence. Amazon et la FTC ont refusé de répondre aux questions de Bloomberg.

Demande de récusation de Lina Khan
Amazon a déposé une requête auprès de l'agence en juin dernier pour demander la récusation de Lina Khan des éventuelles décisions d'application des lois antitrust prises à l'encontre d'Amazon. L'entreprise fait valoir que ses critiques passées à l'égard de l'entreprise montrent qu'elle est partiale.

De manière plus globale, Lina Khan entend scruter de près les actions des grandes entreprises technologiques américaines. Elle a alerté à plusieurs reprises sur les menaces que font peser ces entreprises sur la concurrence dans l'économie numérique.

L'activité cloud d'Amazon génère 16 milliards de dollars de revenus, soit la majorité du chiffre d'affaires du géant de l'e-commerce. L'entreprise domine le marché du cloud computing, technologie fondamentale qui fournit le stockage et la puissance de calcul nécessaires pour exécuter les applications. Amazon détenait 41% du marché du cloud computing en 2020, suivi par Microsoft Azure (20%), selon une estimation du cabinet Gartner reprise par Bloomberg.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.