Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La justice américaine empêche in extremis l'interdiction de TikTok

Le feuilleton continue. Un juge fédéral a suspendu l'interdiction de TikTok sur le sol américain alors que l'application devait être retirée des boutiques d'applications quelques heures plus tard. Les raisons de cette décision n'ont pas encore été rendues publiques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La justice américaine empêche in extremis l'interdiction de TikTok
La justice américaine empêche in extremis l'interdiction de TikTok © Kon Karampelas/Unsplash

Un juge fédéral de Washington a bloqué l'interdiction de TikTok dans les boutiques d'application, alors que sa suspension devait entrer en application quelques heures plus tard. 

En revanche, le magistrat a refusé de suspendre l'interdiction totale de l'application de création et de partage vidéo sur le sol américain, prévue pour le 12 novembre 2020.

Les raisons sont confidentielles
Pour protéger la confidentialité de certaines informations, les raisons de cette décision n'ont pas encore été publiées. Elles le seront une fois que les parties auront trouvé un terrain d'entente, précise la juridiction américaine.

L'avocat de TikTok considère que l'interdiction de l'application sur le sol américain est inconstitutionnelle car elle porte atteinte à la liberté d'expression protégée par le premier amendement de la Constitution des Etats-Unis.

"TikTok est bien plus qu'une application, c'est la version moderne du forum public, c'est une communauté, c'est un moyen de communication (...) d'autant plus important en temps de pandémie", avait fait valoir l'avocat John Hall, cité par Le Monde. Pour rappel, le président Donald Trump accuse TikTok de porter atteinte à la sécurité nationale en raison de son accointance avec Pékin.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media