Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La legaltech Dilitrust rachète Hyperlex pour devenir le logiciel incontournable des directions juridiques

Dilitrust, spécialisée dans l'automatisation des process pour les équipes juridiques au sein des entreprises, s'offre la start-up Hyperlex. L'occasion de se renforcer dans la gestion des contrats, de leur signature jusqu'à leur renouvellement. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La legaltech Dilitrust rachète Hyperlex pour devenir le logiciel incontournable des directions juridiques
La legaltech Dilitrust rachète Hyperlex pour devenir le logiciel incontournable des directions juridiques

La start-up Dilitrust, qui a clôturé une levée de fonds de 130 millions d'euros en mai, annonce ce 4 juin le rachat d'Hyperlex, spécialisée dans la gestion automatisée de contrats. Le montant de l'acquisition n'a pas été communiqué.
 

2000 clients dans 50 pays

Dilitrust commercialise une solution SaaS – la suite "Dilitrust Governance" – pour les départements juridiques des grands groupes et des entreprises de taille intermédiaire. Il compte plus de 2000 clients dans 50 pays, tels qu'Atos, Boursorama Banque, Vivendi ou encore Sodexo. Il propose plusieurs modules pour gérer les conseils d'administration, assurer le suivi des filiales, piloter les délégations de pouvoirs, suivre les contentieux et partager des données sensibles en toute sécurité.

L'entreprise offre également un service de gestion des contrats et des baux. L'outil offre une vue d'ensemble sur les contrats domestiques et internationaux sur tout leur cycle de vie. Des notifications, des alertes et des rapports permettent d’anticiper leurs échéances et optimiser leurs rendements financiers. La solution d'Hyperlex va justement permettre à Dilitrust de se renforcer sur ce domaine. En effet, elle propose une solution en ligne de gestion des contrats de sa génération jusqu’au son renouvellement en passant par sa signature.

La technologie d'Hyperlex est actuellement utilisée par plus de 10 000 entreprises dans 40 pays, comme Rakuten, Geodis, Total… La cinquantaine de salariés rejoignent ainsi les équipes de Dilitrust qui viendront bientôt s'étoffer de 80 personnes. Les fondateurs Alexis Agahi et Alexandre rejoignent quant à eux le conseil d'administration en tant qu'associés.

Dilitrust poursuit sa stratégie d'acquisition

Dilitrust, qui revendique un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en 2021, a déjà racheté plusieurs entreprises. En mars 2019, il a avalé son concurrent italien iMeetingRoom puis en mai 2021, l'entreprise espagnole Gobertia spécialisée dans la gestion numérisée des conseils d'administration.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.