Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La levée de fonds de Blablacar, Numergy à vendre, l'appétit d'Altice... les 10 actus de la semaine

Comme chaque samedi, L'Usine Digitale passe en revue les informations numériques clés de la semaine écoulée. La levée de fonds record de Blablacar, Numergy à vendre, Altice absorbant le quatrième cablo-opérateur américain, les temps forts de Dreamforce 2015, la voiture autonome au salon de Francfort... Retrouvez les 10 actus marquantes de la semaine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La levée de fonds de Blablacar, Numergy à vendre, l'appétit d'Altice... les 10 actus de la semaine
La levée de fonds de Blablacar, Numergy à vendre, l'appétit d'Altice... les 10 actus de la semaine © Blablacar

Blablacar lève 200 millions de dollars

Blablacar confirme avoir levé la somme de 200 millions de dollars (177 millions d'euros). Un montant record pour une start-up française, qui devance allègrement les 100 millions d'euros levés en février 2015 par Sigfox. Il s'agit de sa quatrième levée de fonds depuis sa création en 2006 (sous le nom covoiturage.fr), la précédente datant de 2014 (100 millions de dollars).

 

SFR cherche à vendre Numergy

Après Cloudwatt, c’est au tour de Numergy d’être lâché par l’Etat actionnaire. SFR, qui en détient 47% du capital, cherche du coup à vendre la société. De quoi mettre un point final aux illusions de cloud souverain en France.

 

Altice acquiert le quatrième câblo-opérateur américain

La holding de Patrick Drahi, Altice, a annoncé le 17 septembre l'acquisition de Cablevision Systems, quatrième câblo-opérateur américain. Montant estimé de l'opération : 17,7 milliards de dollars, soit 15,7 milliards d'euros.

 

Dreamforce 2015 : Les temps forts de la grand-messe annuelle de Salesforce

L’éditeur de logiciels Salesforce a envahi tout un quartier de San Francisco pour la 13e édition de sa grand-messe annuelle. Il a annoncé trois nouveautés grâce, notamment, à ses acquisitions de start-up (dont une française) : un cloud pour l’internet des objets, une interface à l’image des outils quotidiens des internautes et la technologie d’analyse de données SalesforceIQ, mise à disposition des PME.

 

Francfort 2015 : Comment la voiture autonome change la donne

Bosch, Valeo, Continental, Delphi… Dans la voiture autonome, les grands équipementiers sont à la manœuvre, devant les géants du numérique, Google et Apple, et les constructeurs. Ils bouleversent le rapport de force qui prévalait jusqu’alors dans la filière automobile en détenant les technologies clés de l’autonomisation du véhicule.

 

Sigfox sera dans 10 villes aux Etats-Unis mi-2016, mais pas en Bourse avant mi-2017

La société toulousaine, qui ambitionne une position de leader mondial sur la connectivité des objets, s’est lancée dans une véritable course de vitesse. L’objectif est d’accélérer le déploiement de son réseau à l’international. Elle annonce la couverture de 10 villes américaines majeures pour avril 2016.

 

Le bilan de santé des start-up françaises en 5 chiffres

Une étude de France Digitale menée en partenariat avec le cabinet EY évalue le niveau de croissance des start-up tricolores. Si les pépites françaises poursuivent bien leur montée en puissance… plus de trois quart de l'échantillon étudié ne réalise pas (encore) de bénéfices.

 

Tout savoir (ou presque) du rapport Mettling en moins d'un quart d'heure

Le rapport Mettling a été remis mardi 15 septembre à Myriam El Khomri. Le texte très complet débouche sur 36 préconisations allant loin dans les pratiques managériales des entreprises, puisqu'il évoque aussi bien la rémunération que la formation. L'ensemble est relativement créatif, proposant de nouveaux droits mais aussi de nouvelles obligations.

 

Exilé à San Francisco, Docker remet un pied en France avec un bureau de R&D

Lors du France Digitale Day, le fondateur français de Docker, Solomon Hykes, a annoncé la création prochaine d'un bureau de R&D à Paris.

 

Et si la grande école du numérique préfigurait la formation du XXIe siècle

A peine rendu le rapport sur la Grande école du numérique, le président de la République a annoncé la mise en œuvre de celle-ci avec l'objectif de former 2500 personnes d'ici à la fin de l'année. En baptisant "grande école" la fédération de formations existantes qui devront être labellisées, le gouvernement entend montrer l'ambition du projet qui, l'air de rien, contourne les règles de l'éducation nationale.

 

 Retrouvez aussi les 10 actus industrielles de la semaine sur le site de L'Usine Nouvelle

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.