Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La livraison, le pari d'Uber pour se diversifier et maintenir son activité

Uber cherche à poursuivre son activité, même à un rythme réduit. Cela lui permet de continuer de proposer des courses aux chauffeurs qui en ont besoin et de continuer à gagner un peu d'argent de son côté. Avec Uber Connect et Uber Direct, la plate-forme de VTC propose un service de livraisons de colis entre particuliers et un service permettant aux commerçants de poursuivre leur activité en livrant leurs clients via la plate-forme Uber Eats.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La livraison, le pari d'Uber pour se diversifier et maintenir son activité
La livraison, le pari d'Uber pour se diversifier et maintenir son activité © Uber

Avec la propagation de la pandémie de Covid-19 et le confinement de nombreuses villes, Uber voit ses activités drastiquement chuter. Que ce soit au niveau de son service de VTC ou de la livraison de repas à domicile. C'est pourquoi, l'entreprise, qui multiplie les partenariats afin d'étoffer l'offre de livraison à domicile Uber Eats, a annoncé dimanche 19 avril 2020 lancer deux nouveaux services : Uber Connect et Uber Direct. 

 

La livraison entre particuliers avec Uber Connect

Connect est une nouvelle fonctionnalité qui est disponible directement sur l'application Uber. Elle permet de facilement faire livrer un colis à sa famille ou à ses proches sans avoir à bouger de chez soi. Uber évoque dans un post de blog une solution très rentable de livraison sans contact le jour même. Cette option, disponible dans plus de 25 villes en Australie, au Mexique et aux Etats-Unis, n'est pour le moment pas active en France.

 

L'entreprise ne précise pas si les livraisons doivent avoir lieu dans un périmètre géographique précis. Mais, comme le prix doit fluctuer en fonction de la distance selon un algorithme similaire à celui pour le transport de passager, il est probable qu'Uber table sur un périmètre correspondant à celui du transport de personnes. On ne sait pas non plus si le service Connect a vocation à durer au-delà de la pandémie de Covid-19 et des confinements, mais on peut imaginer que le service perdurera en cas de succès.

 

 

Des livraisons pour les commerçants avec Uber Direct

Uber Direct est issu d'une demande des commerçants souhaitant proposer un service de livraison via Uber. Un moyen efficace d'atteindre leurs clients et de poursuivre leur activité lorsque les magasins sont fermés. Uber Direct permet à un particulier de passer une commande chez un commerçant et de se faire livrer via Uber. Le supermarché a la main sur le moyen de transport attribué à une commande et la propose ou non sur les applications Uber ou Uber Eats.

 

A New York, Uber a lancé un pilote avec Cabinet qui permet aux habitants de la grosse pomme de se faire livrer des médicaments en vente libre à domicile. En Australie, Uber livre des produits pour les animaux domestiques et au Portugal, elle propose son aide au service postal CTT. Pour l'instant, l'entreprise de VTC ne prévoit pas de déployer Uber Direct en France. Toutefois, Uber Eats a annoncé coup sur coup des partenariats avec Carrefour et Casino, qui permettent de se faire livrer certains produits en passant commande directement sur Uber Eats.

 

Uber poursuit son activité à un rythme réduit

Ces nouvelles offres permettent à Uber de poursuivre son activité, même à un rythme réduit. Si l'entreprise rappelle la nécessité de rester confiné dans les lieux ou les autorités ont pris des décisions allant dans ce sens, elle ajoute comprendre que certains chauffeurs aient besoin de travailler.

 

Son modèle économique repose sur des autoentrepreneurs. Ces derniers, quel que soit le pays, ont une protection sociale moindre par rapport aux salariés et sont très fortement touchés par la baisse d'activité. Aux Etats-Unis, Uber a lancé un nouvel outil baptisé Work Hub permettant aux chauffeurs d'accéder à des offres d'emploi. En France, ils ne peuvent pas bénéficier des aides liées au chômage partiel. Une main d'œuvre qui subit de plein fouet la crise sanitaire mais dont Uber aura besoin lors de la reprise.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media