Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La marche forcée de Bouygues Telecom dans le cloud computing

Parti en retard sur ses concurrents Orange et SFR, le troisième opérateur télécoms français met les bouchées doubles dans le cloud computing. Après avoir introduit une première offre à destination des PME et ETI, il lance un service de logiciels à la demande pour les TPE.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La marche forcée de Bouygues Telecom dans le cloud computing
La marche forcée de Bouygues Telecom dans le cloud computing © Lawrence Berkeley National Laboratory - Flickr

C’est le deuxième acte de sa stratégie de développement dans le cloud computing. Bouygues Telecom lance ses "Solutions cloud Pro", une offre de logiciels à la demande à destination des TPE et professionnels de moins de 10 personnes. "Cette solution s’adresse aux petites structures qui ne disposent ni de service informatique ni de prestataire, et qui ont besoin d’un service simple à utiliser, sans accompagnement particulier", explique Cyrille Guétin, directeur de l’activité cloud chez Bouygues Telecom.

L’offre comprend aujourd’hui dix logiciels dans les domaines de la gestion, du marketing, de la facturation, de la bureautique, de la visioconférence et de la vidéo surveillance. Elle va s’enrichir petit à petit pour atteindre une vingtaine d’applications à la fin de l’année.

Pas d’infrastructure en propre. Bouygues Telecom se contente de sélectionner les services de logiciels à la demande et de les agréger dans une place de marché pour en assurer les fonctions de provisionnement, d’administration et de facturation. Il s’appuie pour cela sur la plateforme de place de marché de NEC qui a fait ses preuves chez d’autres opérateurs en Europe. "Ce modèle nous offre l’avantage de l’agilité, puisqu’il il nous permet d’ajouter des nouveaux services en seulement quelques semaines", témoigne Cyrille Guétin.

En novembre 2012, Bouygues Telecom fait son entrée dans le cloud computing en lançant des services d’infrastructure, de stockage et de conférence Web pour les PME et ETI, en partenariat avec Microsoft. L’opérateur se distingue de ses concurrents en proposant aux clients le choix de la localisation de leurs données : soit en Europe dans les datacenters de Microsoft à Dublin (Irlande) et à Amsterdam (Pays-Bas), soit en France dans ses trois datacenters dans la région parisienne. Là encore, le partenariat avec Microsoft visait à aller plus vite en s’appuyant sur le service existant de Microsoft.

Car Bouygues Telecoms est parti en retard sur ses concurrents Orange et SFR. Mais il assume pleinement cette position sans complexe. "Nous sommes au début d’une transformation de la façon de consommer l’informatique en entreprise qui va prendre 5 à 10 ans, estime Cyrille Guétin. Personne ne sait comment elle va se dérouler. L’important c’est d’être agile et de pouvoir s’adapter vite au mouvement."

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale