Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Métropole de Brest se met à l'open payment pour les transports en commun

A Brest, il n'est plus nécessaire d'acheter des titres de transport à l'unité, une carte de paiement sans contact affiliée aux réseaux Mastercard ou Visa suffit. La Métropole a mis son réseau de transport en commun à l'open payment, ce qui permet de dématérialiser les titres de transport.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Métropole de Brest se met à l'open payment pour les transports en commun
La Métropole de Brest se met à l'open payment pour les transports en commun © Mastercard

Plus besoin d'acheter de titre de transport. A Brest, il est désormais possible de prendre les transports en communs uniquement avec une carte de paiement. Cette solution d'open payment mise en place depuis le mercredi 16 septembre 2020 est disponible pour les trajets à bord des bus, tramway et téléphérique.

Multi-validation et trajet multimodal
A la manœuvre : la métropole de Brest, le réseau de transport local Bibus, Mastercard et CIC. Ce dispositif fonctionne avec les cartes de paiement sans contact affiliées aux réseaux Mastercard et Visa, peu importe la banque. Si la personne a une correspondance, il lui suffit de présenter la même carte de paiement et si le voyage est compris dans le premier billet, il ne sera pas débité une seconde fois (un titre de transport est valide une heure sur l'ensemble du réseau).

Ce service propose aussi la multi-validation : il est possible de voyager en groupe jusqu'à 6 passagers avec une seule carte. Il suffit de sélectionner le nombre de voyageurs sur le valideur au moment du paiement. En cette période de pandémie de Covid-10, cette solution permet aussi de limiter les contacts et a un côté écologique en diminuant le nombre de ticket imprimé. "Comme le contrôle se fait sur la carte bancaire elle-même, pas besoin de papier", abonde Yohann Nedelec, vice-président de Brest métropole en charge des transports, dans un communiqué.


L'engouement des villes pour l'open payment
Les solutions d'open payment, ou lorsque la carte devient le titre de transport, séduisent de nombreuses villes à travers le monde. "Plus de 150 villes ont adoptés un tel système", affirme Laurent Bréchon-Cornery, directeur smart mobility chez Mastercard. En France : Dijon, Charte, Lens, Dreux, Montargis, Nevers et Brest ont franchi le cap, ainsi que les lignes de bus Roissy et Orly bus.

"La dématérialisation des titres de transport apporte un vrai plus pour les usagers puisqu'ils ont juste à entrer dans le bus et présenter leur carte de paiement", commente Laurent Bréchon-Cornery. Au-delà du côté pratique, ce système permet aussi d'améliorer la ponctualité du réseau puisque cela "prend 1 seconde pour payer par carte contre 15 secondes pour payer au conducteur".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media