Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La MIOTY Alliance présente une norme LPWAN optimisée pour les applications IoT massives

Vidéo Formée d’entreprises et de leurs partenaires académiques, la MIOTY Alliance annonce une norme LPWAN améliorée pour les applications IoT massives. Le protocole MIOTY est utilisé dans l'industrie et la smart city, qui requièrent la transmission d’une grande quantité de données.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La MIOTY Alliance présente une norme LPWAN optimisée pour les applications IoT massives
La MIOTY Alliance présente une norme LPWAN optimisée pour les applications IoT massives © Pixabay / Tumisu

A l’occasion du salon Embedded World, qui se tient à Nuremberg (Allemagne) du 25 au 27 février 2020, la MIOTY Alliance annonce le lancement d’un nouveau protocole de communication pensé pour l’IoT massif. "C’est la seule technologie logicielle conforme à la norme ETSI [Institut européen des normes de télécommunications, N.D.L.R.] qui permet de surmonter les limites des solutions LPWAN courantes", a souligné dans un communiqué le consortium. Il a été initié par Texas Instruments, le Fraunhofer Institute for Integrated Circuits IIS, Diehl Metering, Diehl Connectivity Solutions, ifm, Ragsol, Stackforce et Wika.

 

DES COMMUNICATIONS SOUS 1 GHZ

Baptisé MIOTY, ce protocole serait "entièrement indépendant du matériel" et constituerait une "avancée en matière d'évolutivité, de fiabilité, de mobilité, d'efficacité énergétique et de flexibilité" grâce à une technologie brevetée de division des télégrammes. L’alliance assure qu'il peut regrouper des millions de messages chaque jour avec une seule station de base et qu'il bénéficie d’une "immunité inégalée" aux interférences... pourtant courantes avec LPWAN. De quoi faire de lui, à en croire ses initiateurs, une solution adaptée aux usages industriels et de la ville intelligente, qui requièrent des transferts de données sur des distances de plus de 15 kilomètres à partir d'appareils en mouvement à une vitesse de 120 km/h.

 

Pour accéder à la technologie, fabricants, fournisseurs de communication et développeurs de services doivent nécessairement s’enregistrer sur le site web de l’alliance. Cette dernière entend positionner le MIOTY en tant que "norme mondiale" dédiée aux applications massives dans le domaine de l’IoT. Les caractéristiques qu’elle parvient à recouper – fiabilité de transfert, faible consommation d’énergie et réseaux de longue portée – sont "essentielles pour créer des applications industrielles", a estimé Mattias Lange, directeur général de la connectivité chez Texas Instruments, qui précise d’ailleurs que le protocole pourrait "assurer sa position de leader pour les communications en dessous de 1 GHz".

 

 

Le consortium dit vouloir proposer "la plate-forme idéale" pour les développeurs, fabricants de matériel, intégrateurs de systèmes, sociétés de services et clients finaux en fournissant "un écosystème ouvert, standardisé et interopérable répondant aux besoins actuels et futurs de connectivité sans fil". Herman Trottler, président du conseil exécutif de la MIOTY Alliance, a déclaré que l’objectif était d’"assurer l'interopérabilité mondiale le long de la chaîne de valeur à travers des programmes de normalisation et de certification" pour répondre aux besoins des fabricants et clients finaux.

 

Rendez-vous au SIdO 2020, un événement L'Usine Digitale

 

Vous voulez découvrir les dernières innovations de l'IoT, la robotique et l'IA ? Rencontrer les acteurs clé de ces secteurs et assister à des démonstrations concrètes ? Rendez-vous à Lyon les 12 et 13 mai.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media