Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La nantaise iAdvize renforce sa connaissance des réseaux sociaux avec Bringr

En forte croissance sur le marché de la e-relation client instantanée, iAdvize rachète une autre start-up nantaise, spécialisée dans l'analyse des réseaux sociaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La nantaise iAdvize renforce sa connaissance des réseaux sociaux avec Bringr
Julien Hervouët, président et cofondateur d'iAdvize et Simon Robic, cofondateur de Bringr. © iAdvize

La société nantaise iAdvize, spécialisée ans la "e-relation" client en temps réel, a conclu une première opération de croissance externe avec le rachat de Bringr. Cette autre société nantaise de cinq personnes, créée en 2013 par Simon Robic et François-Guillaume Ribreau, a développé un logiciel qui permet l’analyse en temps réel des discussions sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, Vimeo, Tumblr, etc). "Nous collectons en temps réel les conversations sur les réseaux sociaux et nous faisons des préconisations aux marques pour qu’elles améliorent la performance de leurs actions sur les réseaux sociaux en matière de ventes et de satisfaction", détaille Simon Robic qui fait état de clients comme BNP Paribas, Materiel.net, Alstom, Sodebo, ou Audencia group. Le chiffre d'affaires n'est pas communiqué.

Une solution globale d'engagement client

Pour iAdize, le rachat s'est fait fait pour les deux tiers en cash et, pour le reste, en actions, avec entrée des deux fondateurs de Bringr au capital d’iAdvize. Les deux partenaires décrivent une forte complémentarité. "Nous avons acquis Bringr afin d’étendre rapidement la couverture des réseaux sociaux et d’offrir au marché une solution globale d’engagement client en temps réel", commente Julien Hervouët, président et cofondateur d’iAdvize, qui renforce au passage son équipe de développeurs. Fondée en janvier 2010, iAdvize vient de franchir la barre des 100 salariés. En croissance annuelle moyenne de 200% depuis sa création, la société a clos son dernier exercice sur un chiffre d’affaires de 4,5 millions d'euros (2,5 millions d'euros en 2013) et se fixe un objectif de 7 millions d'euros en 2015. 

UN MOTEUR DE CIBLAGE COMPORTEMENTAL

iAdvize revendique, parmi ses clients la plupart des grands du e-commerce mais aussi des grands comptes de l'assurance et de la finance. Concrètement, iAdvize propose la possibilité d'intervenir auprès des clients en "click to chat", c'est-à-dire en messagerie instantanée, ou en "click to call", le rappel immédiat. La valeur ajoutée réside surtout dans un moteur de ciblage comportemental permettant d'intervenir au bon moment auprès du bon client et d'analyser en temps réel l'évolution du client sur le site.

De notre correspondant en Pays de la Loire, Emmanuel Guimard

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale