Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Nasa dévoile les images de la rencontre entre la sonde Osiris-Rex et l'astéroïde Bennu

Photo Mission réussie pour la sonde spatiale Osiris-Rex qui a prélevé quelques fragments du sol de l'astéroïde Bennu, situé à 330 kilomètres de la Terre. A son bord, la caméra SamCam a capturé cette rencontre qui n'a duré que quelques secondes. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Nasa dévoile les images de la rencontre entre la sonde Osiris-Rex et l'astéroïde Bennu
La Nasa dévoile les images de la rencontre entre la sonde Osiris-Rex et l'astéroïde Bennu © Osiris-Rex

La sonde spatiale américaine Osiris-Rex, acronyme d'Origins Spectral Interpretation Resource Identification-Security Regolith Explorer, vient d'achever sa rencontre avec l'astéroïde Bennu, découvert en 1999.

Dirigée par la Nasa, cette mission a pour objectif d'étudier le corps céleste grâce à la collecte d'échantillons de régolithe.
 



La rencontre, qui a duré environ 6 secondes, a été immortalisée grâce à la prise de photographies par SamCam. Cette caméra appartient à l'ensemble OCAMS (OSIRIS-REx Camera Suite) qui est constituée de trois caméras : la PolyCam qui dispose d'un téléobjectif de 200 millimètres, la MapCam qui est chargée de cartographier l'astre et SamCam devait filmer la phase de prélèvement.


Une séquence créée à partir de 82 images
Les images ont été prises sur une période d'environ cinq minutes. La séquence d'images commence à environ 25 mètres au-dessus de la surface et se poursuit pendant la manœuvre de recul. La dernière image de la séquence a été prise à environ 13 mètres en altitude, soit environ 35 secondes après avoir reculé. La séquence a été créée à partir de 82 images provenant de SamCam, avec 1,25 secondes entre chaque image.

Ramener un échantillon de régolithe d'un astéroïde est une mission très complexe. L'équipe de la mission Osiris-Rex avait le choix entre deux modes opératoires. Soit la sonde atterrissait sur l'astéroïde puis récoltait l'échantillon, soit elle effectuer un posé-décollé (Touch-and-go). C'est la deuxième option qui été choisie, parfaitement illustrée par la série de photographies.

Retour sur Terre prévu pour 2023
"La conclusion, sur la base des images que nous avons reçues jusqu'à présent, est que l'opération d'échantillonnage s'est très bien passée, aussi bien qu'on l'espérait", a affirmé Dante Lauretta, responsable de la mission, cité par Le Point. Le retour sur Terre de la capsule d'échantillon est prévu pour septembre 2023.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media