Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La nouvelle stratégie "plateforme emploi" de Viadeo peut-elle réussir ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Fini le rêve mondial de concurrencer Linkedin, Viadeo est de retour... en France, où le réseau social veut devenir une entreprise référente pour rapprocher offreurs et demandeurs d'emplois. Si cette stratégie réussit, l'entreprise entend décrocher le pompon en développant un modèle économique où elle pourra monétiser son audience. 

La nouvelle stratégie plateforme emploi de Viadeo peut-elle réussir ?
La nouvelle stratégie "plateforme emploi" de Viadeo peut-elle réussir ? © capture

Attention il revient, mais il n’a pas l’air trop "pas content" comme on disait dans les bandes annonces d’antan. Il ? C’est Viadéo, le réseau social made in France qui croyait conquérir le monde et qui a rencontré Linkedin sur son chemin. Mais, Viadéo ne s'avoue pas vaincu et annonce un plan de relance orchestré par Renier Lemmens, le CEO de l’entreprise bien décidé  "to focus on the french market", comme il l'annonce en bon anglais (à la presse française) !

 

Pour retrouver un Ebitda positif en 2017 et un cash positif au deuxième semestre, la nouvelle équipe dirigeante veut employer les grands moyens et couper dans les dépenses. Finies les filiales à travers le monde, dont la si prometteuse filiale chinoise qui causa tant de difficultés par le passé. Le site n’est plus proposé qu’en anglais et en français. Huit des langues existantes ont été supprimés, Renier Remmens expliquant que la multiplication avait engendré de nombreuses difficultés. Finis aussi les "produits non stratégiques et les autres fonctions peu utilisées", qui à force déroutaient l’utilisateur qui ne savait plus pourquoi aller sur Viadeo, si bien qu’il finissait par ne plus y aller du tout.

 

Viadeo revient avec une feuille de route épurée. Dans la mode, on dirait back to the basics, puisque le nouveau Viadeo se présente comme un réseau social professionnel français destinée aussi bien au technicien travaillant dans une PME de Lozère qu’au cadre d’entreprise évoluant dans un groupe international à La Défense.

 

Paradoxalement pour une entreprise qui prétend se relancer sur le marché français, Viadeo appuyer sa stratégie sur trois piliers, aux consonances franglaises : ViaJob, ViaYou et ViaBiz.

 

Trois piliers pour se redresser 

Premier pilier,  ViaJob affirme l’ambition de faire de Viadeo un site d’emplois, puisque le réseau veut mettre en relation les entreprises qui recrutent et les potentiels candidats. Avec ViaYou, Viadeo veut promouvoir les candidats dans toutes leurs dimensions humaines, dans tout ce qui fait qu’un candidat sera préféré à un autre, à CV comparable. L’entreprise entend promouvoir des fonctionnalités qui offriront aux candidats de les faire connaître en utilisant la vidéo par exemple ou en étant recommandé par des tiers. Sur ce point, le CEO a osé une audacieuse comparaison : "Viadeo pourrait devenir à l’emploi ce que Trip Advisor est aux hôteliers et aux restaurants…"

 

Ces deux premiers piliers sont essentiels car c’est de leur réussite que dépendra la possibilité de construire le troisième : ViaBiz, soit la possibilité de proposer aux entreprises de faire du marketing sur la plateforme. Autrement dit, plus les personnes seront investies, présentes sur le site, plus les entreprises l’utiliseront pour leur recherche d’emplois, plus Viadeo pourra monétiser son audience.

 

Pour convaincre les uns et les autres de venir, Viadeo a notamment développé une politique commerciale agressive : l'employeur pourra publier autant d’offres qu’il le veut pour un forfait à moins de 1000 euros par mois. Le prix variera selon la taille de l’entreprise, les TPE pouvant souscrire à un abonnement mensuel à moins de 50 euros. Stages et missions pour les étudiants seront de leur côté gratuits. Côté utilisateurs, pour faire revenir des profils sur son site, Viadeo annonce l’ouverture de "certains services aux jeunes actifs et aux chômeurs, ainsi qu’aux créateurs d’entreprises et aux ONG".

 

Quand le marché est meilleur, autant faire appel au marché

Si de nouvelles fonctions émergent, le CEO a prévenu : les équipes commerciales devront veiller à ce qu’elles améliorent soit le retour sur investissement, soit l’engagement des utilisateurs. Sinon elles ne seront pas développées.

 

Cela ne veut pas dire pour autant que Viadeo se fige. Pour l’innovation, elle compte sur les mérites tant vantés des approches plus ou moins ouvertes. Le réseau social a ainsi annoncé un partenariat avec le LabRH, mais aussi la création d’un espace ouvert pour accueillir des start-ups dans les locaux parisiens de l’entreprise. Autre annonce : l’ouverture des API à des partenaires sélectionnés. Pour résumer la démarche, le CEO a expliqué : "Que peut-on faire quand le marché est plus innovant que vous ? S’ouvrir".

 

Reconnaissant la victoire de Linkedin à constituer un réseau social professionnel, Viadeo veut devenir un site incontournable sur le marché du travail mais non exclusif. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale