La NSA tente de se doter d'un ordinateur quantique pour briser les cryptages

Selon le Washington Post, la NSA veut se doter d'un "ordinateur quantique", dont la puissance de calcul serait sans commune mesure avec celle des ordinateurs classiques, capable de briser la plupart des programmes de cryptage de données. Ce développement s'inscrit dans le cadre d'un programme de recherche doté d'un budget de 80 millions de dollars, baptisé "Penetrating Hard Targets" (Percer des cibles difficiles).

Partager
La NSA tente de se doter d'un ordinateur quantique pour briser les cryptages

L'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) tente de mettre un point un ordinateur capable de briser la plupart des programmes de cryptage de données, rapporte jeudi 2 janvier le Washington Post. Le journal s'appuie sur des documents transmis par Edward Snowden, l'ancien consultant de la NSA réfugié depuis l'été dernier en Russie.

Selon le Washington Post, la NSA veut se doter d'un "ordinateur quantique" dont la puissance de calcul serait sans commune mesure avec celle des ordinateurs classiques. Ce développement s'inscrit dans le cadre d'un programme de recherche doté d'un budget de 80 millions de dollars, baptisé "Penetrating Hard Targets" (Percer des cibles difficiles).

Le Washington Post indique que la NSA est peut-être encore à des années de la réalisation de ce projet, dont la faisabilité n'est pas certaine. L'agence américaine n'est toutefois pas la seule organisation à tenter de mettre au point un "ordinateur quantique". Des laboratoires mènent des recherches similaires avec des financements de l'Union européenne ou de la Suisse, ajoute le journal.

"Il semble improbable que la NSA puisse être à ce point en avance sans que nul ne le sache", estime Scott Aaronson, professeur de génie électrique et de science de l'informatique au Massachusetts Institute of Technology, cité par le Washington Post. Quand un ordinateur classique fonctionne dans un mode binaire, où les bits représentent soit zéro, soit un, un ordinateur quantique fonctionnerait par superposition, avec des "qubits" qui seraient simultanément zéro et un.

Si les recherches aboutissent, des données médicales, bancaires, gouvernementales ou financières cryptées pourraient être décodées. "L'application de technologies quantiques aux algorithmes de cryptage menace d'avoir un impact spectaculaire sur la capacité du gouvernement fédéral à protéger ses communications et ses écoutes de communications de gouvernements étrangers", reconnaît la NSA dans un des documents internes divulgués par Snowden repris par le Washington Post.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS