Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Là où le GPS coince, Sysnav prend position

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Là où le GPS coince, Sysnav prend position
Là où le GPS coince, Sysnav prend position

Élu par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) comme l’un des entrepreneurs français les plus prometteurs pour demain, David Vissière a fondé sa start-up, Sysnav, en 2008, sur une idée révolutionnaire : localiser un individu ou un objet indépendamment de toute infrastructure, qu’elle soit satellitaire (GPS, Galileo) ou radio (Wi-Fi, GSM…), et à un coût raisonnable. Opérationnelle à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments, la technologie intéresse notamment les armées pour ne plus être tributaire du GPS. La PME, située à Vernon (Eure), travaille avec la Direction générale de l’armement (DGA) sur des technologies de navigation en intérieur du fantassin. Dans le domaine civil, la technologie a trouvé des premiers débouchés commerciaux dans le secteur médical.

L’innovation

En exploitant les variations du champ magnétique, la technologie de Sysnav permet de localiser un objet et de connaître son orientation dans l’espace. S’appuyant sur des capteurs Mems, son coût de production est beaucoup moins élevé qu’une solution inertielle classique à base de gyroscope laser.

Ainsi, quelques hôpitaux en France ainsi qu’aux États-Unis équipent leurs patients atteints de troubles de la motricité de bracelets Sysnav (voir photo), transformés en capteurs de mouvement, pour mesurer très précisément les efforts physiques accomplis par leurs patients. Sysnav cherche à se développer dans les secteurs minier, portuaire et du transport… où les impératifs d’intégrité des données et de disponibilité du service sont très élevés. Ancien pilote de l’air et ingénieur de l’armement, David Vissière sait aussi faire le buzz. Pour doper la notoriété de sa société, il a équipé les premiers drones du constructeur Parrot de la centrale inertielle qui leur permet de se positionner en vol. Plusieurs brevets, dont certains détenus par la DGA, protègent la technologie de la start-up. Sysnav compte une vingtaine de salariés, essentiellement des ingénieurs de haut niveau. Elle a réalisé 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires en 2013.

Hassan Meddah

L’opportunité

Près de 25 000 systèmes de géolocalisation indoor devraient être déployés dans le monde en 2014. Ce marché pourrait représenter 2,2 milliards d’euros en 2018.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale